-->

Gérard Depardieu : « Je n'ai jamais vu de flics bourrés en Russie taper sur des gays »

Gérard Depardieu : « Je n'ai jamais vu de flics bourrés en Russie taper sur des gays »

« Je n'ai jamais vu de flics bourrés taper sur des gays »

Véritable feu d’artifices oral lors de sa conférence de presse angevine, à l’occasion du festival de cinéma "Premiers Plans", qui se tenait fin janvier. Et si les médias nationaux ont été discrets, le Courrier de l’Ouest a immortalisé la séquence : selon Gérard Depardieu « en Russie, la vie est belle. Mais le mieux, c'est d'être dans des pays où l'on voit beaucoup de gens qui aiment la France et qui aiment aussi la liberté même s'ils sont un peu conditionnés... »

Inimitable Gérard qui se remémore : « Moi, je n'ai jamais pris une bastos... J'ai vu des manifestations. Je n'ai jamais vu de flics bourrés taper sur des lesbiennes ou des gays, je n'ai jamais vu ça. Il n'y a qu'à lire ce qu'a écrit Alexandre Dumas en 1850 sur son voyage dans le Caucase. Rien n'a changé, c'est comme ça. Il n'y a pas de tyran, pas de dictateur. Pour les intellectuels, qu'ils y aillent et qu'ils voient... En France, des gamins de 14 ans manifestent pour la retraite à 60 ans alors qu'ils n'ont jamais rien foutu ! »

Lorsqu'on observe l'augmentation des demandeurs d'asile homosexuels qui voudraient fuir la Russie par crainte des représailles, difficile d'imaginer qu'il y fasse aussi bon vivre pour tout le monde.