Etats-Unis : Sarah McBride, première femme transgenre élue au Sénat

Etats-Unis : Sarah McBride, première femme transgenre élue au Sénat

En attendant de découvrir qui sera le prochain président américain, Sarah MacBride, 30 ans, originaire de Wilmington, fief du candidat démocrate Joe Biden, est devenue ce mardi 3 novembre la première sénatrice transgenre du pays, élue à 86% dans l’État du Delaware.

« Nous l’avons fait. Nous avons remporté l’élection », a écrit sur Twitter la démocrate, militante de longue date pour les droits des LGBTQ, qui a largement battu son adversaire républicain, Steve Washington. « J’espère que cette victoire montre aux gamins LGBTQ que notre démocratie est aussi là pour eux », a-t-elle ajouté, lors d’une intervention filmée avant sa victoire.

Sarah MacBride est actuellement porte-parole de la campagne pour les droits humains (HRC), la principale organisation de défense des droits des LGBTQ aux États-Unis. En 2016, elle avait déjà marqué les esprits en devenant la première femme transgenre à participer à la convention d’un grand parti en prenant la parole devant la convention démocrate.

Seules quatre personnes transgenres sont élues dans les États américains

« Un rappel puissant que les électeurs rejettent de plus en plus la politique d’intolérance et favorisent des candidats qui se battent pour la justice et l’égalité », a souligné le Victory Fund, une organisation qui milite pour l’élection de personnes transgenres.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.