-->

En marge des commémorations : une exposition à Tours pour retracer « la déportation homosexuelle » (VIDEO)

En marge des commémorations : une exposition à Tours pour retracer « la déportation homosexuelle » (VIDEO)

Afin d'informer le public sur un pan de l'histoire mal connu, le Centre LGBT de Touraine met en place, en partenariat avec la Ville, une exposition jusqu'au dimanche 16 avril sur « La déportation homosexuelle ».

photo LGBT« On estime à environ 100.000 le nombre de personnes arrêtées et à 15.000 celui des déportés », rappelle sur lanouvellerepublique.fr Mickaël Achard, coprésident du Centre.

« Les nazis se sont appuyés sur un texte du code pénal, le paragraphe 175 », datant de 1871, « pour pénaliser l'homosexualité qui allait à l'encontre de la croissance démographique. »

De l'émancipation du début du siècle en Allemagne, à l'arrivée au pouvoir des nazis et des premières mesures au triangle rose que les déportés portaient sur leur veste dans les camps et témoignages notamment de Pierre Seel (mort en 2005, après un combat effroyable pour faire connaître la persécutions des homosexuels comme tant d'autres victimes durant la Seconde Guerre mondiale), l'exposition retrace ainsi, à travers douze panneaux et de manière chronologique, le terrible sort que le régime hitlérien a réservé à la communauté entre 1933 et 1945.

A quelques semaines des cérémonies commémoratives prévues le 24 avril prochain, cette initiative prend un relief tout particulier, le Centre étant pour la première fois en effet associé à l'événement, après plus d'une dizaine d'années de démarches, « appuyées par le maire et les représentants de l'Éducation nationale » a précisé Christine Beuzelin, adjointe à la culture, lors du vernissage : « Une reconnaissance et un soulagement », souligne Mickaël Achard.

Dans le cadre de la 23ème édition du Festival Désir Désirs, du 12 avril au 13 mai à Tours, le centre LGBT organise également avec le cinéma Les Studio une diffusion du documentaire « Paragraphe 175 » de Rob Epstein et Jeffrey Friedman, qui donne la parole à des survivants et dénonce les conséquences durables de ce chapitre caché de l'histoire du IIIème Reich. Le film a d'ailleurs été récompensé au Festival de Berlin en 2000. Cette diffusion se déroulera dimanche 24 avril, en présence du Mémorial de la déportation homosexuelle.