-->

Dans les Yvelines, les élus se disputent sur la célébration des «mariages homosexuels»

Dans les Yvelines, les élus se disputent sur la célébration des «mariages homosexuels»

Depuis le début de l'année, ce sont trois couples qui ont été officiellement unis à Carrières-sur-Seine, mais à chaque fois «par l’opposition», explique Bertrand Rabany, conseiller municipal (PS). Le maire de la commune, Arnaud De Bourrousse (Divers Droite), «n'adhère pas à la loi mariage pour tous» et considère donc que c’est aux socialistes d'honorer cette responsabilité ! Une «technique vicieuse» et un «dédouanement inacceptable» que dénoncent l'ensemble des élus PS.

Le maire n'estime pourtant pas se dérober à la loi. Il délègue certains mariages depuis 2010. Mais, «dans la mesure où les socialistes ont bouleversé les règles de la République, qu’ils assument. S’ils refusent, c’est pour nous obliger à le faire contre notre conscience, c’est donc de la perversité», a déclaré Arnaud De Bourrousse.

«Technique vicieuse», «dédouanement inacceptable», «perversité»... Deux mariages sont prévus prochainement, alors qui pour les consacrer ?

«Nous trouverons des solutions» assure le maire. Mais, selon Bertrand Rabany, comme le rapporte le "courrierdesyvelines", seul Philippe Constantin, élu d’opposition dans la liste Ambition pour Carrières, pour qui l’attitude de la majorité est «inadmissible», accepte encore de le faire «à titre personnel». Il aurait indiqué pouvoir assurer l'une des cérémonies mais pas les deux : «Je suis prêt à aider, car je ne suis pas opposé aux mariages gays, mais le maire devra prendre ses responsabilités»...

Terrence Katchadourian