Christine Lagarde parle de l'homosexualité de son cousin et s'engage contre l'homophobie

Christine Lagarde parle de l'homosexualité de son cousin et s'engage contre l'homophobie

« Je vais vous raconter une histoire » prévient Christine Lagarde. Une histoire personnelle. Celle de son cousin. Que la directrice générale du FMI, ancienne ministre de l’Economie française, choisit de révéler au monde entier.

Son cousin, qui a aujourd’hui une soixantaine d’année, est homosexuel. Et Christine Lagarde parle des années lors desquelles il a caché son orientation sexuelle à sa famille :

Il a grandi dans une famille très conservatrice, catholique. Avec une mère aimante, mais très dominatrice. […]

Il a toujours fait semblant. N’a jamais fait son coming-out. Jusqu’à ce qu’elle soit très vieille, très malade. Je lui ai dit: ‘tu dois lui dire, avant qu’elle parte’.

Christine Lagarde raconte donc comment elle a convaincu son cousin de faire son coming-out :

C’est à ce moment là, il avait un peu plus de 50 ans, qu’il a eu le courage de lui dire. Et elle lui a répondu: ‘j’ai toujours su, pourquoi ne me l’as-tu pas dit ? Je t’aime et je t’aimerai toujours.

Donc pour lui, ça a été mieux, vraiment, à partir de ce moment là. Mais je sais à quel point on se sent seul dans ces moments-là.

Vient alors le moment FMI. La directrice générale de l’institution vante les mérites de l’organisation qu’elle dirige :
Je dois vous dire que je suis très fière de diriger une organisation où nous voulons que les gens soient eux-mêmes. Qui qu’ils soient lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, de toutes les religions, vieux, jeunes, africains, asiatiques, hommes comme femmes…

Tout le monde doit avoir la possibilité d’être celui qu’il est vraiment. Ils doivent se sentir à l’aise, respectés, fiers de leur différence. Et nous devons tout faire pour les aider cela. Pour aider ‘It gets better’

Avant l’intervention de Christine Lagarde, plusieurs employés homosexuels du FMI témoignent, eux aussi, face caméra. Ils participent ainsi au programme « It gets better », qui incite les jeunes homosexuels à faire leur coming-out.

http://lelab.europe1.fr