Après ses propos homophobes, Marcel Campion se retire du marché de Noël de Paris et cesse ses activités de forain

Après ses propos homophobes, Marcel Campion se retire du marché de Noël de Paris et cesse ses activités de forain

Dans un communiqué, il a annoncé ce jeudi « cesser ses activités, afin de ne pas nuire ni à ma famille ni à ma profession » et aussi « de démissionner de mes activités au sein de l'association du Monde Festif organisatrice de l'évènement 'La magie de Noël' aux Tuileries pour les fêtes de fin d'année ».

« J'en ai marre, je suis attaqué de tous les côtés, ça fait trois ans que ca dure. Je me mets en retrait, c'est tout », a-t-il également expliqué sur France Bleu Paris.

« Je pense que ma présence est nuisible pour mes collègues forains et ma famille. Je ne veux pas les gêner, donc je m'enlève, et j'espère que la fête foraine continuera malgré toutes ces agressions ».

Mais il n'abandonne pas pour autant ses projets politiques. « Ça fait 58 ans que je vote à Paris... Je connais bien Paris et je trouve que Paris est mal gérée. Je vais passer mon temps à regarder ce qui se passe, je vais continuer, j'aurai un peu plus de temps ».

« Prenant acte » de la décision de retrait de M. Campion, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, a invité « les représentants du Monde festif (à prendre) contact avec le musée du Louvre pour envisager la suite de ce projet, et proposer aux visiteurs un événement festif et populaire dans le Jardin des Tuileries cet hiver ».

Ces annonces interviennent quelques jours après la publication par le JDD d'une vidéo, tournée en janvier dernier, dans laquelle Marcel Campion déclare : « Moi, j'ai rien contre les homos, d'habitude, je dis ‘les pédés'. Mais on m'a dit hier qu'il fallait plus que je dise ça. Donc je ne dis plus ‘les pédés', je dis ‘les homos'. J'ai rien contre eux, sauf qu'ils sont un peu pervers ». Il estime en outre que tout Paris « est gouverné par les homos » et cite notamment Bruno Julliard, l'ex-premier adjoint à la maire de la capitale, qui a par ailleurs déposé une plainte, ainsi que Stop homophobie et Mousse, ce lundi 24 septembre.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.