-->

Apple accusé de « propagande homosexuelle» en Russie pour avoir «imposé» l'album de U2

Apple accusé de « propagande homosexuelle» en Russie pour avoir «imposé» l'album de U2

>> U2 accused of violating Russia's anti-gay laws after Apple loaded their latest album - featuring the band's drummer hugging his 18-year-old son on the cover - on all iPhones

En septembre dernier, lors de la présentation de l'iPhone 6, Apple a eu la mauvaise idée d'ajouter le dernier album du groupe U2 dans toutes les discothèques de ses clients. Dès le jour même, "Songs Of Innocence" a été comparé sur les réseaux sociaux à un virus, contraignant la firme à mettre en place un outil (SOI Remove) pour permettre aux utilisateurs de le retirer en un clic.

La polémique s'était toutefois arrêtée là. Mais, le 29 avril dernier, comme le rapporte le quotidien russe Izvestia, un député du Parti libéral-démocrate, Alexander Starovoytov, a saisi la justice affirmant qu'avec l'album en question, Apple faisait de la propagande. C'est surtout la couverture qui pose problème. Le batteur de U2, Larry Mullen Jr, torse nu, qui étreint son fils de 18 ans... du "porno gay" selon l'élu !

Et lorsque Vladimir Poutine embrassait devant les journalistes, à quelques jours des Jeux de Sotchi, le ventre d'un petit garçon... c'était aussi de la pornographie ?

Apple pourrait donc se retrouver condamné à cesser toute activité commerciale en Russie pendant 90 jours ou à payer 1 million de roubles d'amende, soit environ 17 500 euros.

Nouveau prétexte à une réaction homophobe suite au coming-out de Tim Cook ? Vitali Milonov, membre de United Russia et de l’assemblée législative de Saint-Pétersbourg, avait déjà déclaré au lendemain des révélations du patron d'Apple, qu'il fallait lui interdire l'entrée en Russie : "Que pourrait-il nous apporter d'autre que le sida, le virus Ebola et la ch'touille ?", avant de faire démonter le monument érigé en janvier 2013 devant l'université de Saint-Pétersbourg en hommage à Steve Jobs.

"Songs Of Innocence est l'album le plus personnel que nous ayons jamais fait", expliquait Bono en révélant la couverture en septembre dernier. "Tenir à sa propre innocence est beaucoup plus difficile que de tenir à celle de quelqu'un d'autre".

Le quotidien russe estime tout de même, après avoir interrogé un cabinet d'avocats, que les revendications de Starovoytov seront difficiles à satisfaire. Ne serait-ce que parce qu'il faudra être capable de recueillir des témoignages de parents pour démontrer que des enfants ont "souffert" d'être exposé à cette couverture, et de démontrer qu'il s'agit d'une photographie vantant l'homosexualité, alors qu'il s'agit d'un père serrant son fils dans les bras. Le cliché est certes intime, mais il n'est pas une représentation d'une relation sexuelle entre personnes du même sexe.

La filiale russe d'Apple Inc., LLC "Apple Rus", s'est refusée à tout commentaire.

>> A member of Russia's parliament has asked prosecutors to determine whether Apple violated Russia's ban on gay 'propaganda' when it delivered U2's latest album to a half-billion iTunes users for free last year.

Izvestia, a newspaper loyal to the Kremlin, reported on Wednesday that it has a copy of Alexander Starovoitov's appeal to prosecutors in which he says the cover of the album Songs Of Innocence shows two men 'in a display of non-traditional sexual relations'.

In fact, the cover shows the band's drummer embracing his 18-year-old son, both of them shirtless.

It is not yet clear whether prosecutors will open an investigation.

Some of those in Russia who ridiculed Starovoitov's appeal drew a comparison to the time in 2006 when President Vladimir Putin kissed a small boy's bare stomach.

avec Numerama