-->

89% des personnes LGBT se disent « intégrées » au travail, mais 30% constatent des discriminations

89% des personnes LGBT se disent « intégrées » au travail, mais 30% constatent des discriminations

L’Institut français d’opinion publique (Ifop) a présenté ce 14 décembre les résultats d’une grande enquête menée avec l’association L’Autre Cercle sur les questions LGBT dans le monde du travail, relayé par franceinfo. Près de 89 % des personnes lesbiennes, gays et bisexuelles, ainsi que 72 % des personnes transgenres se disent « bien intégrées » au sein de leur entreprise.

30% des sondés auront toutefois noté des discriminations, notamment des moqueries de la part de leurs collègues (60%), une mise à l'écart (31%) ou encore une inégalité dans le déroulement des carrières (29%). Seuls 9% des hétérosexuels interrogés confie en avoir subies, et 73% d'entre-eux se disent « à l'aise » face à un ou une collègue gay ou lesbienne, contre 64% devant un ou une collègue transgenre.

Pour l'affranchissement, 75% des hommes gays ou bisexuels se rendent visibles, contre 64% des femmes. Un signe, conclut l'étude, de « l'existence probable d'un 'double plafond de verre' » dans le monde du travail pour les femmes lesbiennes et bisexuelles.

73% des LGBT évitent cependant d'évoquer leur vie privée et 14% font croire qu'ils sont hétérosexuels. 49% considère en effet que dévoiler son identité sexuelle en entreprise est une difficulté.

L'enquête a été menée auprès de 6 698 personnes, travaillant au sein d'organisations du secteur public ou privé, signataires de la charte LGBT Autre cercle, dont 79% de personnes hétérosexuelles, 17% de LGBT, 54% de femmes, 45% d'hommes. Les répondants travaillent à 47% en Île-de-France, à 53% dans d'autres régions, ils sont à 91% en CDI, à 9% en CDD, travaillent à 62% dans le public et à 38% dans le privé.