« 10 jours pour signer » : les dix cas défendus par Amnesty International dans lesquels les droits humains sont bafoués

« 10 jours pour signer » : les dix cas défendus par Amnesty International dans lesquels les droits humains sont bafoués

Cette année encore, en amont de la Journée internationale des droits de l’homme, Courrier international s’associe à Amnesty International et à sa campagne « 10 jours pour signer », qui met en avant dix cas emblématiques dans lesquels les droits humains sont bafoués.

Détentions arbitraires, procès iniques, accusations biaisées… Que ce soit en Algérie, en Arabie Saoudite, au Chili ou en Afrique du Sud, les tribunaux sont parfois au service des systèmes qui brisent l’opposition, oppressent les militants des droits humains ou les minorités. Amnesty International a choisi de mettre en avant dix cas, dans dix pays différents : Colombie, Pakistan, Turquie, Birmanie, Chili, Algérie, Burundi, Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Malte.

Ils sont focalisés sur des histoires individuelles, mais reflètent à chaque fois une problématique bien plus large. L’objectif : mobiliser l’opinion publique sur ces sujets.

Liberté de la presse, droit des personnes LGBT+, des femmes, militantisme, écologie.. 10 raisons de signer ces pétitions !

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.