Vidéo. Brésil : plus d'un million de participants à la Gay pride de Rio

Vidéo. Brésil : plus d'un million de participants à la Gay pride de Rio

>> Rio’s gay pride parade calls for end to homophobia

Des milliers de Brésiliens ce dimanche à la 19e Gay pride sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro, placée sous la devise « Un million de voix! » contre l’homophobie dans un pays qui détient le record de meurtres d’homosexuels.

Le mouvement qui symbolise la lutte pour l’égalité des droits a « pour principal objectif de donner plus de visibilité à une partie de la société qui augmente de jour en jour », a souligné M. Pires cité par le site d’information G1 de Globo.

Le début du défilé était prévu à 15h00 locales (17H00 GMT) mais dès le matin plus de 200.000 préservatifs et 100.000 gels lubrifiants ont été distribués sur le bord de mer, a indiqué le secrétariat municipal à la Santé.

« Il est important que la population comprenne ses droits et qu’elle s’exprime contre l’homophobie. Le pays est celui qui enregistre le plus de meurtres d’homosexuels », a dit Carlos Tufvesson, l’un des responsables du mouvement.

Le Brésil a enregistré 312 meurtres d’homosexuels, travestis et transsexuels en 2013, soit 7,7% de moins par rapport à l’année précédente, mais ils donnent au pays la palme de « champion du monde des crimes homophobes », selon Groupe Gay de Bahia (GGB).

Au total 40% des crimes commis en Amérique du Sud contre les homosexuels, les travestis et les transsexuels, le sont au Brésil.

Un projet de loi pour punir l’homophobie se heurte depuis des années à la résistance des courants catholiques et évangélistes au Parlement.

En 2011, l’union stable de couples homosexuels a été reconnue par la Cour suprême, qui leur a garanti les mêmes droits qu’aux couples hétérosexuels.

En 2013, la justice a même estimé que les institutions publiques qui célébraient des mariages n’avaient pas le droit de refuser les couples homosexuels.

>> Gay rights activists are using Rio de Janeiro’s annual gay pride parade to demand laws against discrimination based on sexual orientation.

Thousands of people paraded down Copacabana’s main coastal boulevard with rainbow flags and thematic floats, many dressed in carnival costumes or wearing t-shirts saying “Fight Against Homophobia.”

Organizers of Sunday’s parade, titled “We Are a Million Voices,” called on Brazil to approve a law that bans discrimination against lesbians, gays, bisexuals and transsexuals.

Gay rights activists said that passage would reduce violence against gays. This week a gay couple was beaten on the Sao Paulo subway.

Recent elections saw conservative and evangelical parties opposed to gay marriage and the anti-discrimination law gain seats in the legislature.