Une procédure canonique ouverte à l'encontre du prêtre-psy Tony Anatrella, accusé d'abus sexuels sur de jeunes hommes

Une procédure canonique ouverte à l'encontre du prêtre-psy Tony Anatrella, accusé d'abus sexuels sur de jeunes hommes

Soupçonné d'« attouchements » depuis plus d'une dizaine d'années, il avait toujours nié le moindre geste déplacé, évoquant pour sa défense des « dénonciations calomnieuses » en raison de ses prises de position contre le Pacs, puis le Mariage pour tous. Les affaires avaient été classées sans suite : dans deux cas, les faits étaient prescrits, et pour le troisième, le parquet avait considéré « qu’il n’y avait pas d’éléments constitutifs d’une infraction ».

Mais au printemps dernier, l'ecclésiastique a été remis en cause dans les médias par d’anciens patients, dont un ex-séminariste, pour de multiples agressions sexuelles dans le cadre de son activité professionnelle de psychanalyste. L’archevêque de Paris a donc chargé au début de l’été 2016 « une commission d’audition » de recueillir la parole des plaignants pour en évaluer les éléments.

« Elle a aussi entendu le P. Anatrella », a précisé le diocèse à l’Agence-France-Presse, confirmant ce 20 février que sur la base du rapport rendu en fin d'année, le cardinal Vingt-Trois avait considéré « que la procédure canonique devait être poursuivie ». Une victime présumée « n’a pas renoncé » à entamer un procès au civil.

Mgr Tony Anatrella, qui n’est pas évêque mais bénéficie toutefois du titre honorifique, n’exerçait plus de ministère pastoral à Paris et ses cours publics aux Bernardins avaient déjà été suspendus. Ayant cependant collaboré avec l’officialité parisienne, pour des expertises de prêtres notamment soupçonnés de pédophilie ou d’abus, il ne pouvait être jugé par la même instance. C'est l’officialité interdiocésaine de Toulouse, désignée fin janvier par Rome, qui procédera à l’instruction. Le tribunal pourrait proposer son renvoi de l’état clérical.

Ordonné prêtre en 1968, Tony Anatrella s'est fait connaître pour ses écrits sur la sexualité des adolescents. Il a également été « consulteur » à Rome sur les thèmes de la famille et de la santé, auprès de deux conseils pontificaux.

Anne V. Besnard
stophomophobie.com