Une pétition pour demander à #IKEA de défendre les personnes LGBT en #Russie !

Une pétition pour demander à #IKEA de défendre les personnes LGBT en #Russie !

Vous vous souvenez de l’affaire de cette double-page auto-censurée dans l’édition russe du catalogue IKEA Family parce qu’elle donnait la parole à un couple de lesbiennes, Clara et Kirsty, en couple et mères d’un bébé ?

C’était en novembre dernier, IKEA expliquait ne pas vouloir heurter la morale promue par le pouvoir de Vladimir Poutine, et l’interview des deux britanniques avait ainsi été remplacée par un article sur un designer chinois.

Un couple de femmes qui parlent de leur maison et de leur vie de famille considérée comme « Propagande homosexuelle » ? Les associations n’ont pas apprécié et ont dénoncé la « lâcheté » de la marque suédoise :
« Nous pensons que c’est irresponsable et très dommage qu’Ikea ait choisi de ne pas utiliser sa position, en tant que puissante multinationale, pour faire pression sur le législateur russe. D’autant que cela aurait pu être l’occasion de passer ces lois (contre la « propagande homosexuelle ») à l’épreuve des tribunaux ».

Puisque l’enjeu commercial prenait le pas sur la soi-disant l’éthique de la société, des militants se sont rapidement mobilisés à New York en investissant le magasin de Brooklin pour une « Guerilla-Photo-shoot », organisé par Joseph Huff-Hannon, co-éditeur d’un livre-témoignage en préparation, intitulé « Gay Propaganda: Russian Love Stories », de l’artiste et photographe russe, Alexander Kargaltsev, et Nina Long, co-fondatrice de RUSA-LGBT.

Prémisses des premières « excursions shopping » en masse et couples de même sexe chez IKEA ? Le dimanche 15 décembre suivant, les organisations Spectrum Human Rights, RUSA LGBT and Get Equal ont reproduit l’événement et remobilisé les troupes, pour une nouvelle séance photo.

« IKEA supprime un article parce que dans le sujet il y a un couple de lesbiennes. Et que ferait IKEA si la loi était raciste ? Ils supprimeraient également de leur magazine les photos d’un couple mixte ? Nous exigeons que IKEA réhabilite nos familles… » déclarait Nina Long, coprésidente de RUSA LGBT.

Malheureusement, la firme n’ayant donné aucune suite favorable aux protestations, l’association LGBT américaine russophone a finalement mis en place une pétition adressée à Mona Astra Liss, directrice du Bureau de presse et chargée des relations publiques chez IKEA, pour l’inviter à ne pas plier, prendre position et condamner l’homophobie d’état en Russie. RUSA LGBT souhaite également que la multinationale corrige cette pseudo « égalité » à géographie variable en republiant l’article sur le couple britannique dans le prochain catalogue.

http://www.change.org/petitions/ikea-support-lgbt-people-in-russia?share_id=JgGZETHQrb

Terry G.
@stop_homophobie

>> IKEA recently censored a story about a lesbian couple, Clara and Kirsty, from the Russian version of its IKEA Family Live magazine. IKEA ran the story of Clara and Kirsty in 24 out of the 25 countries, and erased that story in the one country, Russia, where it matters the most — where LGBT people are facing brutal human rights violations just because of who they are.

When it came time to stand with Russia’s LGBT community, IKEA chose to erase them, and then told reporters that they had no choice.

But IKEA did have a choice. As a company with a strong history of supporting LGBT rights, IKEA could have strongly condemned Russia’s anti-LGBT laws — laws that continue to allow authorities to arrest LGBT people in Russia, and laws that give cover to groups that terrorize Russia’s LGBT citizens — and included the photo of Clara and Kirsty.

It’s time to demand that IKEA put this lesbian couple back into the Russian version of their magazine, and strongly condemn Russia’s anti-LGBT laws.

Last year, IKEA deleted images of women from its Saudi Arabia catalogue, and came under widespread global criticism. IKEA later apologized for this incident, and said its actions conflicted with their core company values.

Yet deleting LGBT people from their Russian publications is okay? Shouldn’t that also conflict with IKEA’s core company values?

Recently our group did a kiss-in at the IKEA in Brooklyn, NY. And we’re not going to stop until IKEA responds to our demands. If progressive and friendly IKEA erases us, who will stand up for us?

Be a friend, IKEA. Do not go along with Russian President Vladimir Putin’s anti-gay assault.

It’s time to support LGBT people in Russia, not erase them.

RUSA LGBT is partnering with GetEqual and Spectrum Human Rights in this campaign.

To: IKEA – Mona Astra Liss, Corporate PR Director at IKEA

IKEA press office
It’s time to demand that IKEA put this lesbian couple back into the Russian version of their magazine, and strongly condemn Russia’s anti-LGBT laws.Last year, IKEA deleted images of women from its Saudi Arabia catalogue, and came under widespread global criticism. IKEA later apologized for this incident, and said its actions conflicted with their core company values.Yet deleting LGBT people from their Russian publications is okay? Shouldn’t that also conflict with IKEA’s core company values?

Sincerely,