VIDEO. Un travesti roué de coups par une foule en Algérie : Alouen lance un appel à témoins

VIDEO. Un travesti roué de coups par une foule en Algérie : Alouen lance un appel à témoins

Un travesti, accusé d'abomination sans doute en raison d'une « homosexualité présumée », a été violemment agressé en Algérie, par une meute d'individus déchaînés qui n'ont pas manqué de filmer la scène.
Les faits se seraient vraisemblablement déroulés à Alger, si l'on se réfère notamment à l'accent des assaillants et à la plaque d'immatriculation du véhicule que l'on voit brièvement sur une vidéo publiée sur les réseaux.

Malgré les supplications, visage ensanglanté, la victime est humiliée, rouée de coups : « Tu n’as pas honte de te déguiser en femme ? », crache la foule en lui assénant des gifles...

Dans un pays où l’homosexualité est un crime, c'est le triste sort « de beaucoup d'homosexuels et travestis », dénonce l’association Alouen, dédiée aux droits des LGBT algériens : « La violence et le crime sont si banalisés, que les agresseurs défient toute autorité et filment ce genre de pratiques dénudées de toute humanité. »

Un travesti algérien agresséUn travesti algérois agressé.

Mis à terre, frappé et insulté ... C'est le cas de ce travesti algérois, comme beaucoup d'homosexuels et travestis en Algérie.
La violence et le crime est si banalisé, que les agresseurs défi toute autorité et filme ce genre de pratiques dénudées de toute humanité.
L'Etat algérien est complice, en passant en silence ce genre d'incident, voire même accusé les victimes d'avoir provoqué les foules par leurs nature.

PS : Toute personne a des informations sur cet incident ou cette personne, merci de nous contacter en privé.

الإعتداء على مثلي جزائري بالضرب و السب

مطروحا على الارض، و الضرب و الشتم يتوالى عليه، هذا هو حال هذا المثلي الجزائري في احد احياء العاصمة، على غرار كثير من المثليين و المتحولين الجزائريين.
و قد اصبح العنف و الجريمة عادي لدرجة ان المعتدين صاروا يخلدون هذه الحوادث اللاإنسانية عبر الفيديو.
فالحكومة الجزائرية متورطة معهم بتمرير هذه الاعتداءات في صمت، بل اكثر من ذلك، حيث أنها تتهم الضحايا بالإثارة، لمجرد انهم مثليين او متحولين.

من فضلكم : كل شخص له معلومات عن هذه الحادثة او الضحية، فليتصل بِنَا على الخاص

Posté par Alouen sur lundi 16 novembre 2015

Les images sont violentes et font polémiques. Mais si parfois les commentaires sont ironiques, la majorité des internautes sont choqués : « Il faut le frapper sinon il risque d'en contaminer d'autres ? C'est dramatique », écrit un jeune homme, soulignant qu'effectivement « c'est bien une phobie, ces gens sont malades ! »
«On peut ne pas apprécier les hommes efféminés... mais frapper un humain comme ça c'est franchement honteux », ajoute un autre : « Je suis horrifié par autant d'intolérance et de méchanceté. Ce qui me console un peu c'est l'intervention de quelques sages qui ont permis de le sauver ce pauvre de cette foule déchainée. » Effectivement, la victime devra son salut à l'intervention d'une personne plus âgée, dont on entend malheureusement uniquement la voix.
Aucun autre détail ne permet d’identifier les agresseurs ni d'ailleurs la victime, ou encore de déterminer la date et le lieu exact de l'agression. Il y aurait bien pourtant de quoi ouvrir une enquête mais, « l’État algérien est complice, en passant en silence ce genre d'incident... », explique encore Alouen, dans son communiqué, soulignant que les victimes risquent même de se voir ensuite accusées d'avoir « provoqué les foules par leur nature. »

Pourquoi une personne, parce qu'elle se travestit, n'aurait pas droit à la protection de l’État ? Alouen lance un appel à témoin pour essayer de recueillir des informations. Vous pouvez nous contacter ou joindre en message privé l'association Alouen sur leur page Facebook.

Terrence Katchadourian
stophomophobie.org