Un ambassadeur « gay » au Vatican : Le « dialogue est encore ouvert » avec la France sur le dossier « Laurent Stefanini »

Un ambassadeur « gay » au Vatican : Le « dialogue est encore ouvert » avec la France sur le dossier « Laurent Stefanini »

D’abord réticent à l’idée de délivrer l’agrément de Laurent Stefanini, nommé ambassadeur de France près le Saint-Siège, en raison de son homosexualité, le Vatican pourrait bientôt adoucir sa position. Le « dialogue reste ouvert » assure le numéro deux du Vatican.

Selon ses propos rapportés par les médias italiens en marge d’une conférence au Palais de la Chancellerie à Rome, le cardinal Parolin a déclaré en réponse à une question : « le dialogue est encore ouvert et nous espérons qu’il puisse se conclure de manière positive ». Il n’a pas précisé ce qu’il entendait par une issue « positive ».

L’homosexualité de Laurent Stefanini, catholique pratiquant et ancien numéro deux de cette ambassade, avait été avancée par les médias comme une raison possible du blocage de l’agrément du diplomate, dont la France avait donné le nom dès le mois de janvier. Un bureau de la Secrétairerie d’État est chargé d’étudier les dossiers des futurs ambassadeurs.

Laurent Stefanini avait laissé d’excellents souvenirs au Vatican pour ses compétences reconnues. Plus que son orientation sexuelle sur laquelle il était très discret, le Vatican pourrait avoir voulu faire payer au gouvernement socialiste français l’adoption en 2013 du mariage gay, et aussi sa manière d’imposer un candidat très tôt, de façon publique, comme un fait accompli, selon des observateurs.

AFP