Taipei : 28 couples homosexuels investissent un bureau de l’État civil pour réclamer la reconnaissance de leur mariage

Taipei : 28 couples homosexuels investissent un bureau de l’État civil pour réclamer la reconnaissance de leur mariage

>> 28 same-sex couples storm Taipei household registration office to demand marriage recognition

Campagne de légalisation du mariage entre conjoints de même sexe à Taïwan : Quelque 28 couples et militants homosexuels de l’Alliance de Taiwan pour la promotion du droit au partenariat civil (TAPCPR) ont pris d'assaut en toute sympathie, ce vendredi 1er août, le bureau de l’État civil de l’arrondissement de Zhongzheng à Taipei, pour réclamer la reconnaissance de leur mariage.

Sans aucune agressivité, le "Taipei Times" rapporte que les greffiers se sont également excusés de na pas pouvoir prendre en compte les demandes d'enregistrements, et le directeur du bureau, qui s'est d'ailleurs déclaré en faveur de la liberté d'expression, s'est justifié en expliquant que «le système informatique avait été conçu selon le Code civil, qui stipule qu'un mariage légal ne peut être qu'une union entre un homme et une femme.» Par conséquent, «il rejetterait automatiquement les dossiers, dès lors que les numéros d'identification nationaux seraient saisis, et reconnus comme des personnes de même sexe.»
Il a appelé les militants à ne pas «causer de problèmes et respecter les employés du bureau, pour qu'ils puissent vaquer à leurs occupations.» Ce qui était évidemment déjà le cas.

A Taïwan, la communauté LGBT est estimée à près de 10% de la population mais aucune forme d'union n'existe pour les couples homosexuels. Les derniers sondages montraient pourtant qu’un taïwanais sur deux y est favorable.

Le secrétaire général de TAPCPR, Chien Chih-chieh, a déclaré dans un communiqué de presse, que «L'enregistrement des mariages est un acte juridique, et les homosexuels sont également des citoyens qui doivent pouvoir exercer ce droit légal. Et, tant que Taiwan ne reconnaitra pas l'égalité du mariage à tous les couples, il ne faudra pas s'étonner que de plus en plus de personnes LGBT se mobilisent pour réclamer leurs droits. Parce que nous n'avons toujours aucune garantie que nos familles soient protégées par la loi.»

«Nous espérons que les citoyens qui auront été incommodés par cet événement surprise dans le bureau, auront une pensée pour toutes celles et ceux qui sont également incommodés par cette loi qui les discrimine dans leur pays depuis de trop nombreuses années déjà.»

Trois couples avaient également lancé une pétition administrative contre la décision des autorités de ne pas reconnaître leur mariage.

«Interdire l’accès au mariage pour les couples homosexuels constitue une violation des droits de l’homme. Nous souhaitons avec cette procédure judiciaire inciter les juges de la Cour constitutionnelle à statuer si une telle discrimination fondée sur l'orientation sexuelle est en effet contraire ou pas à la Constitution, et de nous en fournir une explication,» ajoute le communiqué.

En septembre 2013, l’Alliance de Taiwan pour la promotion du droit au partenariat civil avait organisé un « banquet de noces » devant le palais présidentiel, à Taipei, et réuni plus d’un millier de personnes revendiquant une reconnaissance juridique des couples de même sexe, y compris par l’ouverture du mariage.

Terrence Katchadourian
@stop_homophobie

>> Same-sex marriage activists including 28 gay couples made a dramatic entrance at a household registration office in Taipei on Friday

As part of a campaign seeking same-sex marriage to be legalized in Taiwan, 28 same-sex couples – accompanied by activists from the Taiwan Alliance to Promote Civil Partnership Rights (TAPCPR) – walked into Zhongzheng District Household Registration Office in Taipei on Friday and attempted to register their unions.

Taiwan’s Civil Code stipulates that a marriage must be a union between a man and a woman.

The Taipei Times reported that the clerks 'took the applications with a friendly attitude' and apologized that the 'computer system would not allow same-sex couples to make marriage registrations.'

'The computer system was designed according to the Civil Code, which stipulates that a legal marriage can only be a union between a man and a woman,' office director Lin Tsung-ming was quoted as saying. 'Therefore, the system would automatically reject the registration when the clerks keyed in their national ID numbers.'

He further added that while he respects the TAPCPR's freedom of expression, he appealed to the activists to not 'cause trouble for other people going about their business here.

TAPCPR secretary-general Chien Chih-chieh said in a press statement, 'Registering one's marriage is a legal act. Homosexuals are citizens who should be able to exercise this legal right to register their marriages at their local Household Registration Office. Furthermore, the longer Taiwan does not recognise Equal Marriage, the more the gay and lesbian population will have to mobilize all their personal resources to fight to exercise their rights, and there is no guarantee they will be able to have their families protected by law.

'We hope those citizens who are inconvenienced today will spare a thought for those who have been inconvenienced by the law of this country for many years.'

Three same-sex couples will file an administrative petition against the authorities' decision to refuse to recognize their marriages.

'The ultimate goal of the legal proceedings is for the Justices of the Constitutional Court to rule whether such discrimination based on sexual orientation is indeed against the Constitution and to provide us with an explanation,' the statement added.

Photo: Facebook/TAPCPR