«Sale pédé», «Tu vas crever»...: le voisin du dessous a insulté pendant près de deux ans Grégoire, atteint d'un cancer et à l'article de la mort

«Sale pédé», «Tu vas crever»...: le voisin du dessous a insulté pendant près de deux ans Grégoire, atteint d'un cancer et à l'article de la mort

C’est un véritable cauchemar que Robert D., un Liégeois de 56 ans, a fait vivre à Stéphane et Grégoire, un couple de trentenaires qui habitait au-dessus de chez lui. Pendant près de deux ans, cet homophobe a hurlé sa haine et ses menaces à travers les murs et ce, même lorsque Grégoire était à l’article de la mort.

Il a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège ce lundi.

Stéphane Gabriel et Grégoire Vandenschrik, c’était plus qu’une histoire d’amour : un vrai coup de foudre. Tout allait bien pour ce couple de trentenaires établi dans un immeuble de Cointe. Mais leur tranquillité a basculé au début 2011 lorsque Robert D., un homophobe de 56 ans au penchant plus que prononcé pour la boisson, est venu s’installer à l’étage en dessous de leur appartement.

« Il criait des insultes, des « sales pédés », à tue-tête, en commençant souvent en soirée pour s’arrêter aux petites heures du matin… Au début, on était interloqués. Puis c’est devenu un enfer ; j’en avais peur, et quand Grégoire partait travailler, je quittais l’appartement par crainte qu’il ne vienne m’agresser »

La situation était déjà très difficile, mais la maladie découverte à Grégoire en 2012 l’a rendue intenable. Quand le voisin l’a remarqué, il n’a pas baissé pavillon, bien au contraire : «  Il a commencé à crier « tu vas crever, sale pédé » ! Il hurlait aussi qu’il allait aller danser sur sa tombe. Nous n’en pouvions plus  ».

L. Ws
lameuse.be