-->

Reconnaissance des couples homosexuels : le suicide d'un artiste français relance le débat à Taïwan

Reconnaissance des couples homosexuels : le suicide d'un artiste français relance le débat à Taïwan

>> Death of gay professor could see Taiwan introduce marriage equality

Vive et colorée, la Pride de Taipei, qui a réuni plusieurs dizaines de milliers de participants samedi (80.000 selon les estimations), était empreinte d'une émotion toutefois particulière.

Ce 16 octobre, Jacques Picoux, 67 ans, ancien enseignant français de l'université nationale de Taïwan, s'est en effet défenestré d'un 10ème étage : « en proie », selon ses proches, « à la dépression depuis la mort de son compagnon » l'an dernier. Christophe Tseng (Ching-chao) avait 35 ans et était atteint d'un cancer en phase terminale. Mais leur couple n'étant pas légalement reconnu, aux dernières heures et malgré la nécessité du réconfort, le professeur a été écarté de toute décision, notamment médicale, et n'a pas non plus obtenu de conserver le logement partagé avec son partenaire.

« Les conflits se sont enchaînés avec la famille », ajoute Lee Yen-jong, avocat de Jacques Picoux et militant des droits humains.

Cet événement tragique a « considérablement ému la communauté LGBT de Taïwan et suscité un mouvement de sympathie qui accentue d'autant plus la pression sur la question », confie également Yu Mei-nu, membre du Parti démocratique progressiste, à l'origine d'un projet de loi qui ferait de Taïwan le premier pays asiatique à légaliser le mariage pour tous.

Après des années d'opposition du parti conservateur du Kuomintang, le parlement doit d'ailleurs en examiner prochainement le texte, parmi trois autres propositions. La présidente DPP élue en janvier, Tsai Ing-wen, s'est prononcée en faveur et s'engage à respecter la décision des députés. Ils seraient ainsi « 58,4% pour », annonce le collectif Pride Watch Taïwan, à l'instar de plus de 70% de la population, selon un sondage commandé l'année dernière par le ministère de la Justice.

« Nous espérons que le mariage entre personnes du même sexe pourra devenir une réalité aussi rapidement que possible pour que notre enfant puisse avoir deux mamans en toute légalité », a témoigné auprès de l'AFP une manifestante de 34 ans, employée dans le secteur des technologies de l'information, qui participait ce week-end au défilé.

Le cortège a par ailleurs rendu hommage au couple disparu, dont les cendres ont été répandues lundi dernier, ensemble dans la mer, sur la côte sud du pays, au lendemain du dépôt du projet de loi.

Depuis sa retraite de l'enseignement en 2004, Jacques Picoux était devenu l'Artiste français contemporain le plus exposé dans l'île, qu'il avait investi en 1979. Passé maître dans l’art du collage, il a par ailleurs collaboré à plusieurs films, dont « The Assassin » de Hou Hsiao-hsien, Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2015.

Terrence Katchadourian
stophomophobie.com

>> Over 80,000 LGBT activists and supporters are expected to take to the streets of the country’s capital city Taipei this weekend, in what is thought to be Asia’s largest ever LGBT Pride event.

But the event will hold a special meaning to the community, as it comes just weeks after gay French teacher Jacques Picoux died after falling from the 10th floor of his apartment block.

Friends believe he had taken his own life, and blamed depression brought on after the death of his Taiwanese partner of 35 years, Tseng Ching-chao, who had been living with cancer, according to The Guardian.

Jacques, who taught at the National Taiwan University, had been denied the right to make decisions in Tseng’s final moments and later found had no legal claim over their shared property – all because they weren’t married.

The Taiwain LGBT Hotline Association, a prominent rights group, said: “How many more human lives do we have to lose as a result of the government’s gross negligence?”

Despite the tragedy, LGBT activists have called it a « pivotal moment » in the equal rights movement, and have placed pressure onto President Tsai Ing-wen, who pledged to improve equality when he was elected in January.

The ruling Democratic Progressive Party tabled a new draft bill earlier this week which aims to legalise same-sex marriage, and has been described as a « breakthrough » for equal rights.

DPP member Yu Mei-nu, who drafted the new law, said: « This story touched people. The LGBT group were very angry. It has put a lot of pressure on our party and on other parties. »