PS L'UMP n'a pas beaucoup d'arguments contre le mariage homosexuel, estime le rapporteur de la loi à l'Assemblée

Erwann Binet, rapporteur PS du projet de loi sur le mariage homosexuel, estime que l’UMP réclame des états généraux à propos du projet de loi sur le mariage homosexuel parce qu’elle n’a « pas beaucoup d’arguments » pour s’opposer au texte, dans une interview au Journal du Dimanche.

« Depuis trois ou quatre mois, l’UMP réclame des états généraux, une commission spéciale… Je vais être dur, mais ces gens-là n’ouvrent la bouche que pour demander des débats sans y prendre part », déclare-t-il.

Le débat est, selon lui, « ouvert, et c’est une hypocrisie de dire qu’il n’a pas lieu. Tout ça démontre que, derrière, il n’y a pas beaucoup d’arguments ».

Interrogé sur les amendements qu’entendent proposer les parlementaires socialistes « notamment sur l’assistance médicale à la procréation », le député de l’Isère estime que celle-ci « est une suite logique du mariage et de l’adoption ».

« C’est accorder une stabilité et une protection supplémentaires aux couples de même sexe et aux enfants élevés par ces couples qui sont de plus en plus nombreux », explique-t-il.

A propos du discours de l’Eglise, opposée au mariage homosexuel, Erwann Binet souhaite « que les chrétiens, comme tous les Français, ne cherchent pas à imposer leur vision de la famille à la société ».

« Qu’ils ouvrent les yeux sur les familles d’aujourd’hui qui font cette société, des familles monoparentales, homoparentales, recomposées (…) Je pense donc essentiel que les parlementaires que nous sommes s’assurent que toutes ces formes de familles puissent avoir les mêmes droits », souligne-t-il.