Oklahoma : Un député républicain anti-LGBT, soutien de Trump, inculpé pour « trafic sexuel d'enfant » (vidéos)

Oklahoma : Un député républicain anti-LGBT, soutien de Trump, inculpé pour « trafic sexuel d'enfant » (vidéos)

>> Anti-gay Oklahoma lawmaker busted in motel room with underage boy. Shortey pleaded guilty to child sex trafficking in exchange for child pornography charges.

Il avait démissionné du Sénat fédéral en mars dernier, accusé de prostitution de mineurs, et vient de plaider coupable cette semaine pour trafic sexuel d'enfants. Il aurait sollicité les faveurs d'un adolescent de 17 ans, en échange d'une rémunération. La police a diffusé la vidéo de son interpellation, en pleine citation biblique, dans une chambre de motel qui lui servait de garçonnière et fumoir à cannabis.

Ralph Shortey, 35 ans, marié et père de famille, membre senior de l'équipe de campagne de Donald Trump dans l'Oklahoma, avait d'abord prétendu soutenir le jeune homme, pour remettre sa vie sur les rails. Il s'était présenté comme son « mentor ». L'enquête a effectivement révélé des échanges et autres conseils d'apprentissage, pour favoriser le développement de l'adolescent, mais sexuellement et avec promesse de rétribution.

L'Oklahoma a fixé l'âge du consentement à 16 ans, mais la loi de l'État contre la prostitution enfantine s'applique aux personnes de moins de 18 ans. L'élu de 35 ans encourt entre 10 ans de prison à la perpétuité, et jusqu'à 250,000 $ d'amende (environ 212,000 €).

En réaction, le Sénat de l'état a adopté à l'unanimité une résolution visant à le suspendre de tous les comités et retirer son nom de toutes les lois.

Fervent défenseur des « valeurs traditionnelles », hostile aux droits des LGBT, il avait, quelques mois avant son arrestation, voté, comme la majorité de ses collègues, en faveur d'une mesure autorisant les propriétaires d'entreprises à discriminer les personnes en raison de leur orientation sexuelle.

Le mois dernier, c'est encore un député républicain, Wesley Goodman, membre de la chambre des représentants de l'Ohio, chrétien, traditionaliste, anti-IVG, contre l'égalité des droits et l'union des couples homosexuels, qui aura également choisi d'écourter son mandat, après avoir été épinglé « en plein rapport sexuel » dans son bureau avec un autre homme.

Il était déjà accusé d'avoir voulu abuser en 2015 d'un étudiant, dans un hôtel, près de Washington. Il aurait d'ailleurs ainsi harcelé plus d'une trentaine de jeunes.