Nantes : l'association de lutte contre le sida Aides dénonce une « dégradation homophobe » de son local

Nantes : l'association de lutte contre le sida Aides dénonce une « dégradation homophobe » de son local

Dans la nuit du vendredi au samedi 7 janvier, le local de AIDES, situés rue du Baron quartier des Olivettes à Nantes, a été vandalisé.

« On a retrouvé une grosse pierre dans le local, pile à l'endroit où figurait l'affiche de notre dernière campagne de prévention, plus particulièrement celle ou deux hommes nus dansent ensemble. Il s’agit bel et bien d’un acte homophobe ! »

A Laval (Mayenne), la vitrine de l'association avait également été dégradée avec de la peinture, le 20 décembre dernier. Là encore, en réaction aux affiches.

« Cela fout un coup au moral, mais pas question de se faire museler. Nous avons remis des affiches. Deux, cette fois », ont indiqué dans la presse des militants de l'association, qui dénoncent un climat difficile et déplorent « un regain d'homophobie à l'approche de l'élection présidentielle. »

Dans ce contexte « puant, l’ensemble des militant.e.s de Nantes restent vigilant.e.s, et plus que jamais mobilisé.e.s, visible, en vie, et fier.ères. » L'association a par ailleurs porté plainte.

Tout notre soutien !

Joëlle Berthout
stophomophobie.org

1 Comment

Comments are closed.