Métis, gay, Leo Varadkar devient le plus jeune Premier ministre de la très catholique République d’Irlande

Il prenait vendredi dernier la tête du parti de centre-droit Fine Gael et devient ce mercredi 14 juin le plus jeune taoiseach, soit « premier ministre », plébiscité par le parlement avec 57 voix contre 50 défavorables et 47 abstentions.

« Le gouvernement que je vais diriger ne sera ni de droite ni de gauche parce que ces vieilles divisions ne prennent plus en compte les défis politiques d'aujourd'hui », a déclaré Leo Varadkar lors de sa prise de fonction.

« Il représente une Irlande moderne, diverse et ouverte », a salué Enda Kenny, son prédécesseur, pourtant démissionnaire, plombé par des mesures impopulaires.

Plutôt progressiste sur les questions de société comme l'égalité des sexes ou le droit à l'avortement, son accession à la plus haute marche du pouvoir est une révolution dans ce pays où la tradition catholique reste très forte pour la majorité de ses 4,6 millions d’habitants.

Conseiller municipal à 25 ans, avant de faire son entrée au Parlement en 2007, puis au gouvernement en 2011, ce médecin âgé de 38 ans, fils d’un immigré indien et d’une mère irlandaise, a déjà détenu les portefeuilles des transports, du tourisme et des sports, puis de la santé et enfin de la protection sociale. Il était plébiscité par les parlementaires, élus locaux et militants du Fine Gael qui l'ont préféré à son concurrent, Simon Coveney, jusque là ministre du Logement, renommé mardi dans une tentative d'éteindre toute division au sein du parti, ministre des Affaires étrangères, avec la mission clé de défendre la position de l'Irlande sur le Brexit.

Leo Varadkar, 38 ans, premier chef de gouvernement ouvertement homosexuel en Irlande

Les commentaires sont fermés.