-->

Massacre à Orlando : le FBI avait enquêté sur l'auteur de la tuerie revendiquée par Daech (VIDEO)

Massacre à Orlando : le FBI avait enquêté sur l'auteur de la tuerie revendiquée par Daech (VIDEO)

La nouvelle est tombée vers 20 h 45, heure française, quelques minutes après l'intervention très attendue de Barack Obama. Un « combattant de l'EI » serait bien l'auteur de la tuerie d'Orlando, selon Amak, l'agence de presse officielle du groupe jihadiste.

CkxT6BlWsAAM1teCet homme, identifié par des médias sous le nom d'Omar Seddique Mateen, un Américain d'origine afghane de 29 ans, avait prêté allégeance à l'EI dans un appel passé aux services d'urgence 911 quelques instants avant son crime et il était déjà connu du FBI pour ses « sympathies » islamistes.

 

« Le FBI a eu connaissance de son existence quand il a fait des remarques à ses collègues laissant penser à d'éventuels liens avec des terroristes», a expliqué Ronald Hopper au cours d'une conférence de presse, précisant qu'il avait été interrogé à deux reprises. Il avait une nouvelle fois attiré l'attention du FBI pour des liens avec un kamikaze américain. Des perquisitions sont menées dans son domicile.

Les autorités ont également débuté le douloureux travail d'identification, avec sept noms rendus publics : des jeunes de 22 ans à 36 ans d'origine hispanique.

En pleine période électorale américaine, cette revendication terrible fait de la tuerie du « Pulse », la plus importante attaque terroriste depuis le 11 septembre 2001 sur le sol américain. C'est le deuxième attentat revendiqué par Daech aux Etats-Unis après la tuerie de San-Bernardino (Californie) le 2 décembre 2015 qui avait causé la mort de 14 personnes. Le gouverneur de Floride a déclaré un état d'urgence.

Une fois de plus, le président américain a répété son désir d’encadrer le commerce des armes à feux : « ce massacre est un rappel supplémentaire qui montre à quel point il est facile de se rendre dans une école, une église, un cinéma ou une boîte de nuit pour tirer sur les citoyens. Il faut savoir si l’on veut vraiment être ce genre de pays ». Le regard ferme il a rappelé la volonté du pays de « ne pas céder à la peur » tout en s’adressant à la communauté LGBT : « C’est une journée particulièrement dure pour les Américains lesbiennes, gays, bi et trans » déplore-t-il, appelant toute la nation à prier pour donner la force aux familles de « supporter l’insupportable ».

Toutes nos condoléances aux victimes et familles.

2 Comments

Comments are closed.