Mariage gay : "On nous refait le coup des anti-pacs"

Dominique Adamski et Francis Dekens, premier couple homosexuel à s’être pacsé, s’insurgent contre les propos du maire de Béziers Raymond Couderc refusant de célébrer une union gay.

Pacsés en novembre 1999 à Lille, mariés en février 2006 en Belgique, Dominique Adamski et Francis Dekens sont des figures de l’union homosexuelle et des experts de la vie commune à deux… hommes. Leur couple, qui affiche 32 ans au compteur, vit entre le Nord et le Cap-d’Agde et aujourd’hui, ils s’insurgent en duo contre les propos de Raymond Couderc.

Le sénateur-maire de Béziers a annoncé publiquement son refus de célébrer une union gay lorsque la loi verra le jour. Une position qui fait bondir Dominique : « Ce n’est pas croyable qu’il y ait encore des élus qui puissent penser comme cela, qui ne veulent toujours pas nous considérer comme des citoyens à part entière, on nous refait le coup des anti-pacs. C’est profondément rétrograde.»

« Que le maire fasse son métier »

Francis, son mari, argumente : « En Belgique, tout se passe très bien. Les homos mariés vivent normalement sans que la société s’en trouve chamboulée. D’ailleurs, nous invitons Raymond Couderc à venir en voyage éducatif en Belgique. Ce serait très instructif pour lui. » Et d’ajouter : « C’est peut-être, une position purement électoraliste. Il veut plaire à une frange de la population. Mais il faut bien qu’il mesure la portée de tels propos. »

Avant de conclure un peu sèchement : « De toute façon, on lui demande juste qu’il fasse son métier. Et qu’il applique la loi. Avoir une telle attitude, c’est navrant, pour un maire d’une commune aussi importante que Béziers. »

Une nouvelle réaction qui vient alimenter un débat passionné ouvert par les déclarations de Raymond Couderc.

Source : http://www.midilibre.fr/2012/10/18/mariage-gay-nous-invitons-m-couderc,580070.php