Loi : Valls souhaite incriminer davantage l'homophobie

Loi : Valls souhaite incriminer davantage l'homophobie

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls souhaite « incriminer davantage par la loi le discours et les actes homophobes« , a-t-il dit mercredi sur i-Télé, justifiant le dispositif de sécurité mercredi autour du premier mariage homosexuel à Montpellier.

« Pourquoi on le sécurise? Parce qu’il y a des menaces », a répondu le ministre.

« Il faut s’interroger sur le discours de haine de tous ces groupuscules » et « il faut sans doute incriminer davantage par la loi le discours et les actes homophobes », a affirmé Manuel Valls. Il a ajouté qu’il y travaillait avec la garde des Sceaux Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement et ministre du Droit des femmes.

« Ce premier mariage n’a pas qu’un caractère privé. C’est l’application de cette loi qui a été votée par le Parlement. C’est une manière de dire qu’une page a été tournée », a ajouté le ministre. « C’est un moment important dans notre société. »

« Un peu de joie, un peu de fête, un peu de bonheur ! Ca fait du bien aussi », a-t-il dit.