« Les passages piétons arc-en-ciel créés pour la Marche des fiertés seront permanents », annonce la maire de Paris

« Les passages piétons arc-en-ciel créés pour la Marche des fiertés seront permanents », annonce la maire de Paris

Dévoilés, il y a quelques jours, à l'intersection des rues des Archives et de la Verrerie, dans le quartier du Marais, ils avaient été dégradés, dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 juin, recouverts de peinture blanche et d'inscriptions exhortant à la déportation des « LGBT hors de France ».

La Ville a saisi le procureur de la République. Mousse et STOP Homophobie ont également déposé plainte.

Restaurés depuis, Anne Hidalgo, a annoncé sur Twitter qu'il y en aurait deux autres et précise, ce mercredi 27, qu'ils seront « permanents », pour que « les valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité », dont Paris, « ville refuge », fait sienne, « s’inscrivent à jamais en ses murs ».

Engagement que la maire a renouvelé devant la conférence l’European LGBT Police Association, « Quelles réponses policières et judiciaires aux crimes de haine anti-LGBT ? », qui se tient depuis jeudi, à l’hôtel de Ville, évoquant un « signal résolument positif et bienveillant » pour tous les visiteurs.