Homophobie, antisémitisme : le maire de Montpellier porte plainte contre Djamel Boumaaz

Homophobie, antisémitisme : le maire de Montpellier porte plainte contre Djamel Boumaaz

Au lendemain de la journée de lutte contre l'homophobie, Djamel Boumaaz, conseiller municipal de Montpellier, sans étiquette après avoir été apparenté FN, prenait la décision de retirer et d’enterrer le drapeau arc-en-ciel, hissé par le maire devant l'hôtel de ville au nom de la diversité. 

Il s'agissait selon l'élu, « d'alerter l'opinion publique sur le lobby LGBT qui infiltre nos institutions, nos collectivités, nos écoles et bientôt nos crèches » et dénoncer la charte, pourtant signée par la Mairie pour lutter contre les discriminations.

Si le maire Divers gauche de Montpellier n'a pas attendu pour condamner un acte d'intolérance, aucune autre action n'avait été envisagée. Mais, ce lundi, Philippe Saurel a finalement annoncé dans un communiqué qu’il saisissait le procureur de la République, après de nouveaux propos discriminatoires partagés sur un compte Twitter, portant le nom de Djamel Boumaaz : « Il a franchi la ligne rouge de l’inacceptable : J'en saisis aujourd'hui le Procureur de la République au nom des droits qui me sont conférés en ma qualité de premier magistrat de la Ville de Montpellier via l'article 40 du Code Pénal. »

Des propos que l’intéressé nie avoir écrits. Djamel Boumaaz a d'ailleurs diffusé une copie d’un procès verbal du samedi 21 mai, attestant qu’il a signalé ce compte twitter aux autorités et dénoncé une « usurpation d’identité »« je ne l’ai pas créé... Je condamne absolument tout ce qui a été écrit sur ce compte. (…) Je ne comprends pas comment le maire peut publier un communiqué de presse en me taxant de propos antisémites, alors que depuis plusieurs heures, les médias annoncent que ce compte ne m’appartient pas. » Il envisage de porter plainte contre Philippe Saurel pour diffamation.

Élu en 2014 sur la liste « Montpellier fait Front », Djamel Boumaaz a quitté le groupe FN lors de la campagne des élections régionales après avoir appelé à voter pour Philippe Saurel contre Louis Aliot.

Valentine Monceau
stophomophobie.org

1 Comment

Comments are closed.