L'Écosse élue région la plus gay-friendly d'Europe : La France en 11e position !

L'Écosse élue région la plus gay-friendly d'Europe : La France en 11e position !

>> Scotland tops gay rights league for Europe

[spacer]

Selon le Rainbow Europe Index, un classement réalisé par l’association de défense des droits de l’Homme ILGA-Europe, le nord de la Grande-Bretagne s’est hissé cette année sur la plus haute marche du podium en respectant 92% des critères retenus pour étudier 49 pays du Vieux Continent.

La branche écossaise de l’organisation Equality Network s’est félicitée du résultat en précisant que le Royaume-Uni dans son ensemble n’était en accord qu’avec 86% des critères.

Comme il l’a expliqué, la note du reste du pays est tirée vers la bas par l’absence de protection des personnes intersexuées en Angleterre et au Pays de Galles, ou encore le refus de l’Irlande du Nord d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe, ce que l’Écosse a fait fin 2014.

side_a_rainbow_europe_map_-2015_a3_imageLa France au 11e rang

« Que l’Écosse soit au premier rang en Europe est une belle reconnaissance du travail des militants et des personnalités politiques », s’est félicité Tom French, responsable au sein d’Equality Network. Mais attention à l’autosatisfaction, a averti ce dernier dans un communiqué: « nous savons qu’il reste encore beaucoup à faire […] surtout pour les droits des personnes transsexuelles ou intersexuées. Il y a une grande différence entre acquérir des droits et s’assurer de l’égalité dans la vie de tous les jours ».

La région a en tout cas une longueur d’avance sur les 48 autres endroits du continent qui ont été étudiés. La Belgique arrive en deuxième place avec un score de 83%, suivie de Malte avec 77%. Selon le Rainbow Europe Index 2015, la France n’est que 11e en respectant seulement 65% des critères utilisés.

Les moins bonnes notes ont été attribuées en 2015 à Monaco (11%), l’Ukraine (10%), l’Arménie (9%), la Russie (8%) et l’Azerbaïdjan (5%). ILGA-Europe rapporte que ces pays ont notamment en commun de n’avoir passé aucune mesure favorisant l’égalité ou protégeant leurs citoyens contre les discriminations basées sur l’orientation sexuelle.

En moyenne, les 49 pays examinés ont obtenu le score de 42%. Entre 2014 et 2015, les évolutions dans le classement les plus fortes ont concerné le Luxembourg (+10 points), Malte (+8 points) et Andorre (+8 points) qui ont voté des lois ouvrant le mariage et/ou l’adoption aux couples de même sexe, ainsi que la Géorgie (+9 points) qui a renforcé ses lois anti-discriminations.

[spacer]

>> Scotland has been rated the best country in Europe for respecting the rights of lesbian, gay, bisexual, transgender and intersex people.

The country comes ahead of the rest of the UK in the 2015 Rainbow Index, an annual ranking compiled by human rights organisation ILGA-Europe.

Under the ranking, each member state of Europe is given a percentage score that reflects the progress of equality for LBGTI people in its judicial and social systems. The score is derived from 48 criteria, which include legal protections from discrimination in employment and services, policy to tackle hate crime, and equality in family law including same-sex marriage.

Scotland scored 92pc to come top of the table. The UK as a whole was second, with 86pc, and Belgium third (83pc). Malta were a surprise fourth (77pc), up from eighth the preceding year.

At the other end of the table, Azerbaijan was awarded only 5pc, while Russia (8pc) and Armenia (9pc) scored similarly poorly.

Scottish LGBTI equality and human rights charity The Equality Network welcomed the news, but warned that more had to be done to ensure full equality for all in the country.

 Tom French, the organisation’s policy and public affairs co-ordinator, said: “The fact that Scotland now ranks best in Europe overall on LGBTI legal equality is welcome recognition for the efforts of campaigners and the willingness of our politicians to properly consult with LGBTI people and then act on the evidence by passing progressive measures.

« However, the Equality Network warns against any complacency, as we know there is still much more to do to achieve full equality for LGBTI people in Scotland.

« As ILGA’s review shows, there are still areas where Scotland is failing to respect LGBTI human rights and falling behind the progress in other countries, particularly when it comes to the rights of trans and intersex people. »

Scotland scored higher than the UK’s overall figure due to a lack of protections for intersex people in England and Wales, and Northern Ireland reluctance to legalise same-sex marriage.