-->

Le Premier Ministre luxembourgeois et son mari reçus en audience privée par le Pape François (VIDEO)

Le Premier Ministre luxembourgeois et son mari reçus en audience privée par le Pape François (VIDEO)

Xavier Bettel, premier ministre du Luxembourg, et son mari Gauthier Destenay, ont très officiellement été reçus ce 24 mars par le Vatican, à l’occasion de la rencontre des 27 dirigeants de l’UE avec le souverain pontife, pour les 60 ans du « Traité de Rome ».

Accueillis par Mgr Georg Gänswein, préfet de la maison pontificale, les deux hommes se sont ensuite entretenus avec le Pape, en audience privée au palais apostolique, pour entre-autres évoquer « les relations bilatérales entre État et cultes ainsi que l’actualité internationale. Il était notamment question « des priorités de la Présidence luxembourgeoise au Conseil de l’Union européenne. »

Les conjoints des politiques n'auront toutefois pas été conviés à la grande photo de famille finale dans la chapelle Sixtine. Dans l’après-midi, le Premier ministre a par ailleurs rencontré le président du Conseil des ministres italien, Matteo Renzi, au Palazzo Chigi.

Des honneurs que regrettent les intégristes et anti-mariage pour tous, qualifiant « d'abomination, tant doctrinale que morale », cette nouvelle étape franchie par le Vatican « dans sa relativisation à marche forcée de l’homosexualité », Monsieur Bettel étant le premier dirigeant européen à avoir épousé son compagnon, en mai 2015, quelques mois après l'entrée en vigueur de la loi légalisant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe.

Le Saint-Siège avait refusé d'agréer en 2015 la nomination de Laurent Stefanini, diplomate chevronné et catholique pratiquant, ni marié ni pacsé, au poste d’ambassadeur de France, en raison de son orientation sexuelle, « même si discrète ». Et le Pape continue d'ignorer les incitations à la haine homophobe propagées par ses ministres, notamment africains, tel le cardinal guinéen Robert Sarah. Qui suis-je pour juger ? Sus son mépris et multiples dérapages s'indignant jusqu'à Paris ce 25 mars, du « faux et scandaleux mariage » gay et « aberrations », le « dignitaire » semble encore se réjouir des sanctions imposées aux LGBT, puisqu'il s'oppose ouvertement à une dépénalisation de l'homosexualité sur le continent, contraire aux « traditions, cultes et foi ».

Terrence Katchadourian
stophomophobie.com