Condamnée pour avoir qualifié la Manif Pour Tous d’« homophobe », Act Up se pourvoit en cassation (VIDEOS)

Condamnée pour avoir qualifié la Manif Pour Tous d’« homophobe », Act Up se pourvoit en cassation (VIDEOS)

L’ancienne présidente d’Act Up, Laure Pora, a été condamnée ce mercredi 2 novembre en appel à 800 euros d’amende pour « injure » à l’encontre de La Manif pour tous.

Lors d’une action le 4 août 2013, des militants de l’association avaient notamment déversé du « faux sang » sur la façade de la fondation Jérôme-Lejeune, qui soutient la recherche sur la trisomie et la lutte contre l’avortement, et dont Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif, est également responsable de la communication. Ils avaient aussi collé des affiches estampées du logo des anti-mariage gay avec la mention « Homophobes ».

« C’est une infraction pénale », souligne auprès de l’AFP l’avocat du collectif Henri de Beauregard« On ne peut pas qualifier impunément la Manif pour tous d’homophobe ». Il se réjouit d’une décision importante, « qui montre qu’on ne peut pas verrouiller le débat sous des anathèmes. »

La plainte avait été jugée irrecevable en première instance pour un problème de procédure mais la cour d’appel de Paris a eu « une appréciation différente ». Outre l’amende, Laure Pora devra par ailleurs s’acquitter de 800 euros de dommages et intérêts et 1 500 euros pour les frais de justice. Son avocate qualifie la décision de « particulièrement injuste ». « Pour moi, il n’y avait pas d’injure », a estimé Karine Géronimi.

Surtout si l’on se réfère aux circonstances et contexte de l’époque qui auront incité cette action, alors que des sympathisants de la Manif pour tous qualifiaient avec plus de virulence que jamais les personnes LGBT d’« hérésies, sodomites ou malades mentaux », en appelant pour certains, devant l’ambassade russe à Paris, le président Poutine à intervenir. Rappelons qu’il a promulgué en 2013 des lois anti-gay, criminalisant notamment la « propagande des relations sexuelles non traditionnelles » auprès des mineurs et l’interdiction d’adopter pour les couples homosexuels ou célibataires issus de pays ayant autorisé le mariage de même sexe.

« Nos militant(e)s ont déversé du faux sang, symbole du vrai de nos sœurs et frères qui coule en Russie, et que La Manif pour tous et ses soutiens voudraient à nouveau voir couler en France », se justifiait d’ailleurs Act Up dans un communiqué. Mais la Manif avait démenti l’organisation du rassemblement en question, sans pour autant le dénoncer.

[spacer]

[spacer]

[spacer]

Et puis, comme le stipulait récemment sur le plateau de BFMTV Me Caroline Mécary, du barreau de Paris et spécialiste en droit de la famille : « lutter contre l’égalité et les droits d’une certaine catégorie de citoyens, ce n’est rien d’autre que de l’homophobie ! »

[spacer]

[spacer]

Act Up, qui milite également contre les discriminations et pour les personnes touchées par le VIH, conteste le jugement et a annoncé se pourvoir en cassation. Vous pouvez soutenir l’association dans cette démarche et participer sur les réseaux à la campagne , en exprimant les raisons qui vous poussent à penser que c’est le cas.

Valentine Monceau
stophomophobie.org

2 Comments

Comments are closed.