Journée nationale de la déportation avec Les Oublié(e)s de la Mémoire

Journée nationale de la déportation avec Les Oublié(e)s de la Mémoire

A l’occasion de son Congrès national marquant son 10ème anniversaire, Les «Oublié-e-s» de la Mémoire ont organisé le Samedi 20 avril 2013 une cérémonie pour rendre hommage à toutes les victimes de la Déportation, dans le cadre du 80ème anniversaire des premiers envois en camps de concentration des victimes du nazisme.

Cette cérémonie s’est déroulée sous le patronage de M. Kader ARIF, Ministre délégué à la Défense, chargé des Anciens Combattants. A cette occasion des hautes personnalités nationales et de Paris ont été invitées : institutionnelles, politiques, de la mémoire et du monde LGBT.

Histoire :

Les «Oublié-e-s» de la Mémoire, association mémorielle nationale, reconnue par les pouvoirs publics et les institutions, œuvre à la connaissance de la déportation pour motif d’homosexualité et sa reconnaissance en France et au-delà. Elle est organisée en délégations territoriales et compte une centaine de membres.
Leur action vise les autorités publiques et éducatives, ainsi que les acteurs de la Mémoire et du tissu L.G.B.T. (lesbien, gay, bi et trans). Résolument ancrée dans le présent, leur démarche se traduit également au quotidien par la lutte solidaire contre toutes discriminations. Leur association, non partisane, est ouverte à toutes et à tous, sans distinction aucune.

Depuis  le samedi 20 avril à 17h, la Mairie du 4ème arrondissement de Paris (2 place Baudoyer) accueille aussi l’exposition : ”La déportation pour motif homosexualité”.  L’exposition y sera présente jusqu’au 3 mai, elle apportera le résultat de nos études en partenariat avec des chercheurs et historiens Français et Allemand sur les nouveaux déportés homosexuels découvert.

« Mémoire » sur Toulouse: le dimanche 28 avril à 11h15 au monument de la résistance et de la déportation à Toulouse (Esplanade Alain Savary en face du Grand Rond).

Commémorons la mémoire des personnes arrêtées et déportées par une idéologie mise en place par les nazis et entre autres celles et ceux qui le furent pour motif d’homosexualité.

les oublies de la memoire - homophobie

Reproduction d’un tableau réalisé et offert par EICHEL
« Regards sur la déportation pour motif d’homosexualité »
(75 x 65 cm) mis en vente aux enchères au profit des actions
de l’association Les « Oublié-e-s » de la Mémoire

Terry G.