Jean-Claude Van Damme dans ONPC : « Les femmes se marient, les hommes se marient, les chiens se marient » (VIDEO)

Jean-Claude Van Damme dans ONPC : « Les femmes se marient, les hommes se marient, les chiens se marient » (VIDEO)

Ce samedi 30 juin, la secrétaire d'Etat, Marlène Schiappa et l'acteur Jean-Claude Van Damme (Kickboxer, Full Contact) étaient sur le plateau du dernier numéro de la saison d’« On n’est pas couché », de Laurent Ruquier sur France 2.

« Tu es une femme, je suis un homme. Il y a des femmes qui aiment travailler comme toi et qui savent faire deux choses : s’occuper des enfants et travailler. Il y a des femmes qui aiment et qui veulent rester à la maison. Elles aiment bien les enfants. Si toutes les femmes travaillent, qu’est-ce qu’ils font les enfants à la maison ? », a lancé le comédien, en interpellant Marlène Schiappa, en pleine interview.

« Ce que vous venez de faire ça s’appelle du mansplaining, quand un homme interrompt une femme pour lui expliquer qu’il sait mieux qu’elle des choses sur son propre domaine d’expertise », a-t-elle répondu.

Entre égalité des sexes et partage des taches, la discussion a basculé sur les couples homosexuels, suscitant la surprise de Jean-Claude Van Damme, qui a comparé les mariages de même sexe à la « zoophilie » : « les femmes se marient, les hommes se marient, les chiens se marient… »

Marlène Schiappa s'est insurgée, rappelant au comédien que « ce genre de parallèle était condamné par la justice ». « Je trouve ça très choquant. Il y a des gens qui sont frappés, insultés, parce qu'ils sont homosexuels, il faut les soutenir plutôt que de se moquer d'eux. »

« Il ne faut pas aller dans les extrêmes. J'ai beaucoup de copains qui sont homosexuels. S'ils veulent se marier, c'est bien. Mais la question est que : Si tous les hommes se marient ensemble et si toutes les femmes se marient ensemble, comment on va faire des enfants ? », a poursuivi Jean-Claude Van Damme, sous les rires du public et de l'animateur, qui a toutefois tenté de rassurer l'acteur : « On est loin de ça ! »

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a été saisi.

A partir de 50mn dans la vidéo :

En 2015, Louis Noguès, ex-candidat frontiste aux élections départementales dans la Sarthe, avait fait l’amalgame, fustigeant Marlène Schiappa, alors adjointe déléguée à l’égalité, qui venait d'intervenir en séance de délibération pour défendre l'actualisation d'une charte LGBT. Suspendu, puis exclu du FN, Louis Nogues a été condamné « aux trois échelons de la Justice française », par le tribunal correctionnel du Mans, la Cour d’Appel d’Angers et le rejet de son pourvoi en cassation en novembre 2017. Dans son arrêt, la Cour a souligné le caractère injurieux de l’expression.

Joëlle Berthout
STOPhomophobie.com