-->

Franck Riester : « le combat pour l’acceptation de l’homosexualité n’est pas fini »

Franck Riester : « le combat pour l’acceptation de l’homosexualité n’est pas fini »

A l’occasion des vingt ans de la « Nuit Gay », le député-maire de Coulommiers était l’invité de Maïtena Biraben le 20 octobre dernier dans le « Grand Journal » sur CanalPlus.
Aux côtés de  Jack Lang, ancien ministre socialiste, le maire Les Républicains a partagé un message de tolérance à l’égard des personnes homosexuelles encore trop souvent victimes de discrimination.

Tout en soulignant le combat de celles et ceux, qui auront ouvert la voie en révélant leur homosexualité, Franck Riester a rendu hommage à ses habituels opposants politiques.

« Je dois aux Socialistes d’avoir voté la loi mariage pour tous, le pacs... et à Bertrand Delanoë d’avoir fait son coming-out. C’est important de montrer l’exemple. »
Il faut dire qu’en 25 ans le contexte a bien évolué mais « le combat pour l’acceptation de l’homosexualité n’est pas fini », poursuit le député, même si « les mentalités ont énormément évolué, il y a encore beaucoup à faire. »

En décembre 2011, Franck Riester, alors député UMP de Seine-et-Marne, déclarait publiquement son orientation sexuelle, pour faire taire les mauvaises rumeurs. Une annonce qui reste extrêmement rare en politique et que le maire de Coulommiers, aujourd'hui âgé de 41 ans, ne regrette absolument pas.