Diversité : Barack Obama proclame le mois de "juin" celui de la #Fierté #LGBT

Diversité : Barack Obama proclame le mois de "juin" celui de la #Fierté #LGBT

>> Obama proclaims June LGBT Pride Month

Mise en avant d'un certain nombre de victoires pour les droits de l'homme, y compris sur le propos de l'égalité du mariage pour homosexuels devant la Cour suprême, sans oublier de préciser que les personnes LGBT ne sont toujours pas protégés dans un certain nombre d’États, le président à appeler tous les américains à continuer de lutter contre la discrimination et célébrer la diversité.

"Tandis que le progrès se propage d'un État à l'autre, que la justice reprend ses droits dans nos salles d'audience, et que la plupart de nos concitoyens sont enfin traités avec dignité et respect... non seulement notre nation devient plus tolérante mais surtout plus équitable", a déclaré le président américain.
"Mon gouvernement se dresse fièrement aux côtés de toutes celles et ceux qui luttent pour l'égalité des droits, contre la discrimination des personnes LGBT, ici et partout dans le monde. Nous avons renforcé les lois contre la violence à l'égard de nos frères et sœurs, pris des mesures pour prévenir l'intimidation et le harcèlement... mais les préjugés sont tenaces, et malgré toutes ces avancées, tous les salariés n’ont pas les mêmes chances d’accéder au rêve américain, et sont encore victimes dans plusieurs États de trop d'injustices parce que leur orientation sexuelle ou identité de genre; J'incite donc une nouvelle fois le Congrès à corriger cette inégalité de traitement et voter pour l’Employment Non-Discrimination Act."

Barack Obama réitère ainsi son soutien au projet de loi "ENDA" comme en novembre 2013, pour permettre à l’État fédéral qui jusqu’alors protégeait les salariés contre les discriminations liées à la race, la religion, l’âge, le genre, la nationalité d’origine et le handicap, de pouvoir étendre cette protection aux personnes victimes de discriminations à cause de leur orientation sexuelle ou de leur identité sexuelle. Le président réaffirme également son engagement à réduire les disparités en matière de santé au sein de la communauté LGBT, et de continuer à lutter contre le VIH/SIDA, tout en invitant les nations du monde entier à se joindre à " la défense des droits de l'homme universels de nos frères et sœurs LGBT."

"45 ans déjà depuis que les responsables du Stonewall Inn ont défié l'injustice de la politique, et réveillé un mouvement naissant... nous devons honorer chacun de ces leaders qui se sont dressés avec courage, ainsi que tous leurs alliés qui les auront soutenu tout au long du périlleux chemin de l'égalité", a poursuivi Barack Obama.
"Nous devons agir et suivre leur exemple, aspirer à plus de tolérance, de justice et de dignité - car si les cœurs et les mentalités continuent de changer, avec le temps, les lois le feront également."

Le Stonewall Inn, est un bar américain de New York et le site des émeutes de Stonewall en 1969 qui sont un événement marquant du mouvement des droits civiques pour les homosexuels aux États-Unis.

Selon un officiel du gouvernement, le 30 Juin prochain, Barack Obama devrait donc poursuivre la tradition et accueillir une réception à la Maison Blanche à l'occasion du mois de la fierté LGBT

Terrence Katchadourian
STOP HOMOPHOBIE

>> President Barack Obama declared June Lesbian, Gay, Bisexual, and Transgender Pride Month in a proclamation released by the White House Friday and called on Americans to recommit themselves to finishing the work that remains for achieving full equality.

“As progress spreads from State to State, as justice is delivered in the courtroom, and as more of our fellow Americans are treated with dignity and respect — our Nation becomes not only more accepting, but more equal as well,” Obama stated. “I call upon the people of the United States to eliminate prejudice everywhere it exists, and to celebrate the great diversity of the American people.”

Ticking off a number of victories for LGBT-rights, including victories for marriage equality at the Supreme Court last year, Obama noted that LGBT people still are not protected from discrimination in a number of states.

“My Administration proudly stands alongside all those who fight for LGBT rights. Here at home, we have strengthened laws against violence toward LGBT Americans, taken action to prevent bullying and harassment, and prohibited discrimination in housing and hospitals,” Obama stated. “Despite this progress, LGBT workers in too many States can be fired just because of their sexual orientation or gender identity; I continue to call on the Congress to correct this injustice by passing the Employment Non-Discrimination Act.”

Although Obama reiterated his support for ENDA, he made no mention of a long called for executive order he has refused to sign that would prohibit federal contractors from discrimination on the basis of sexual orientation or gender identity.

Obama reaffirmed his commitment to addressing health disparities within the LGBT community and continuing to address HIV/AIDS. He also noted inequality abroad and issued a call to nations around the globe to join “in defending the universal human rights of our LGBT brothers and sisters.”

“This month, as we mark 45 years since the patrons of the Stonewall Inn defied an unjust policy and awakened a nascent movement, let us honor every brave leader who stood up, sat in, and came out, as well as the allies who supported them along the way,” Obama continued. “Following their example, let each of us speak for tolerance, justice, and dignity — because if hearts and minds continue to change over time, laws will too.”

According to a White House official, on June 30 Obama will continue the tradition of hosting a reception at the White House in celebration of LGBT Pride Month.

http://fr.scribd.com/doc/227288045/2014-LGBT-Pride-Proclamation