Deux ados interpellés après l’agression dans le métro londonien d’un jeune, contraint de « s’excuser d’être gay »

Deux ados interpellés après l’agression dans le métro londonien d’un jeune, contraint de « s’excuser d’être gay »

>> Two arrested after teen was 'made to apologise for being gay' in London Underground assault

Ils avaient été filmés le 21 octobre dernier en plein « voie de fait ». Deux adolescents de 16 ans, suspectés d'avoir agressé un groupe d'amis dans le métro londonien, notamment un jeune homme de 19 ans, déguisé pour l'occasion d'une soirée, qu'ils ont arraché de son siège en l'étranglant. Il avait protesté contre leurs injures homophobes.

L'un a menacé de le poignarder, tout en le dépouillant, pendant que l'autre continuait de l'étouffer, en lui répétant qu'il fallait « s'excuser d'être gay ». Il a fini par s'exécuter, les individus l'ont relâché. Mais dans la bagarre qui a suivi, une jeune femme a également été violentée, en tentant de s'interposer.

La police des transports, qui avait lancé un appel à témoin, en partageant les clichés de la vidéo surveillance, a annoncé que les deux accusés avaient été arrêtés, ce mardi 5 décembre, et placés en garde à vue.

Dans une déclaration précédente, un porte-parole du BTP avait déploré un « crime de haine », ajoutant qu'il était intolérable d'importuner ou stigmatiser qui que ce soit, en raison de ses « différences ». « Tout le monde a le droit de pouvoir voyager en sécurité », a-t-il insisté.

Joëlle Berthout
stophomophobie.com