-->

Dans l'Indiana, une pizzeria qui refuse de servir des gays reçoit le soutien de milliers de personnes

Dans l'Indiana, une pizzeria qui refuse de servir des gays reçoit le soutien de milliers de personnes

>> A fund set up to help the Indiana pizza shop under fire for its owner’s stated refusal to cater to gay weddings has collected more than six figures.

Dans la matinée de mercredi, une des propriétaires du restaurant, Crystal O'Connor, avait refusé de faire le service pour un mariage homosexuel, prétextant que la boutique était "un établissement chrétien". Les multiples réactions qui ont suivi sur les réseaux sociaux ont forcé le restaurant à fermer provisoirement.

Interrogée par le Chicago Tribune, elle s'est défendue de toute discrimination: "nous défendons simplement nos croyances et chacun a le droit de croire en ce qu'il veut".
Grâce à une campagne de fonds lancée sur Internet par les producteurs du Dana Loesch Show, une émission de radio conservatrice qui a appelé à "soulager la perte financière endurée par les propriétaires au nom de leur foi", Crystal O'Connor a levé plus de 475.000 dollars de promesses de dons en deux jours. Elle espérait en obtenir 25.000.

Drame de l'existence : Difficile d'imaginer que des associations d'utilité générale galèrent pour survivre lorsque l'homophobie rapporte autant. Désolé petit garçon qui souffre peut-être d'un cancer mais certaines personnes préfèrent investir dans la discrimination.

Cette affaire apparaît une semaine après que le gouverneur de l'Indiana, Mike Pence, a signé un nouveau texte légalisant certaines discriminations contre les homosexuels.

En effet, ce "Religious Freedom Restauration Act" autoriserait tout individu ou corporation à citer ses croyances religieuses en cas de poursuite judiciaire, notamment dans le milieu professionnel.

Plusieurs personnalités avaient fait part de leur opposition à cette nouvelle loi, comme le président d'Apple, Tim Cook, ou encore Hillary Clinton sur son compte Twitter :

"Triste que cette nouvelle loi de l'Indiana puisse passer dans l'Amérique d'aujourd'hui. Nous ne devons pas discriminer les individus pour qui ils aiment", avait-elle commenté.

"Cette loi n'est pas à propos de discrimination, et si ça avait été le cas, j'aurais mis mon veto" déclarait Mike Pence avant d'annoncer le 31 mars dernier qu'elle serait finalement amendée. Ignorant la controverse nationale, les élus locaux d'un autre Etat, l'Arkansas, ont adopté une législation similaire, qui doit être promulguée par le gouverneur républicain.

Crystal O'Connor approuve : "Nous sommes définitivement d'accord avec cette loi" qui protège au contraire, selon la commerçante, la foi religieuse des vendeurs.

>> An Indiana pizzeria that closed due to a backlash against the owners’ public comments that they would not cater a gay wedding has received hundreds of thousands of dollars from a crowdfunding campaign to help them recoup their losses.

The campaign on behalf of Memories Pizza in Walkerton, Ind., was started just 17 hours ago with the stated goal to raise $25,000 to “to relieve the financial loss endured by the proprietors’ stand for faith.”

The organizers, it turns out, sold their campaign short. At the time of writing, the campaign had raised $136,199 on the internet from 4,725 donors and climbing. It was started by producers of the Dana Loesch show, a conservative program on TheBlaze TV that interviewed the store’s co-owners.

avec Sophie Vandermolen

1 Comment

Comments are closed.