Dans le Michigan : Un Pasteur «anti-gay» démissionne après s'être fait «gauler» sur Grindr

Dans le Michigan : Un Pasteur «anti-gay» démissionne après s'être fait «gauler» sur Grindr

>> Anti-gay Mich. pastor resigns after being caught on Grindr

Fervent opposant à l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, en pointe dans la défense des valeurs de la famille traditionnelle, assimilant l'homosexualité à l'alcoolisme, les transgenres à de sournois et pervers opportunistes «violeurs d'enfants»... le révérend Matthew Makela était devenu «une tête d'affiche», garant de «sa moralité».

Pasteur de l'«Églises luthériennes» de St. John dans le Michigan, officiant également dans une école de la ville de Midland, et père de charmants enfants... Matthew Makela déclarait notamment : «Je n'ai rien contre les homosexuels, mais nous n'allons pas inciter une personne qui aurait déjà une tendance à abuser de l'alcool de céder à ses pulsions. C'est pareil pour les gays. Il faut les aider à lutter.».

Sur Grindr pourtant, le «pieu» personnage devenait un véritable étalon «bi-curieux» comme il aimait à se définir : «Je suis actif, j'aime les fellations, les massages coquins... et je ne suis pas contre les câlins. J'ai aussi une petite amie. Je ne suis donc pas disponible pour les "after" qui perdurent jusqu'à l'aube...». 

Les homos, des «malades» en souffrance ?

Sans surprise, le révérend s'est fait grillé et ses conversations illustrées de quelques perles ont été rendues publiques. Le «Midland Daily News» confirme également sa démission. Et sa très élogieuse biographie qui prônait sur le site de l’Église a depuis disparu.
D
ans un communiqué, sa hiérarchie assure que Matthew a bien «la conscience douloureuse d'avoir commis une faute» et aurait exprimé le désir profond de «réparer sa faute» : «Si quelqu’un confesse ses péchés, Dieu est fidèle et juste pour les lui pardonner», a déclaré le révérend Daniel Kempin.

S'il s'agit de repentances, Matthew Makela aurait pu tout aussi bien présenter ses excuses à cette même communauté qu'il aura contribué pendant des années à stigmatiser ? Dieu pour tous mais des excuses pour personne !? Comment opérer alors une véritable renaissance ?

«Raccolage» en série sur l'appli de drague

Au début du mois, c'était un élu conservateur dans le Dakota du Nord qui se faisait démasquer.  Randy Boehning couchait avec des hommes mais s'affichait réfractaire aux droits des homosexuels. Ses échanges étaient dénoncés par l'un de ses correspondants, tandis que le député criait au complot : «Oui, je suis bien Top Man mais je ne vois rien d'indécent là-dedans. C'est un site de rencontre gay. On s'échange des photos...».
Sans doute, mais on évite de voter avant contre des projets destinés à assurer la protection de tous les citoyens.

Terrence Katchadourian
@stop_homophobie

>> A Michigan pastor who once rallied against same-sex marriage was caught soliciting sex on a gay hook-up app.

Matthew Makela, an associate pastor at St. John’s Lutheran Church and School in Midland, resigned after he was busted chatting on Grindr — where he told other men he was a “bicurious guy” who “loved making out naked.”

Gay news site Queerty obtained screenshots of the conversation, which showed Makela sending multiple photos of himself to other men. The married father of two confirmed the authenticity of the screenshots to Queerty, but would not offer further comment.

unnamed4-670x436-1Makela stepped down after the article went public, the Midland Daily News reported.

“Pastor (Makela) has acknowledged that there was sin and repentance, and I have testified that there is indeed forgiveness through the same Lord who forgives all our sins,” Senior Pastor Rev. Daniel Kempin said.

Makela repeatedly condemned same-sex marriage and homosexuality, according to Queerty.

In a now deleted comment posted to an anti-gay marriage newspaper column penned by a fellow pastor, Makela compared homosexuality to alcoholism and suggested gay people could overcome same-sex attraction with enough support.

“I love people who have same sex attraction, and so does God,” he wrote. “We don’t tell a person born with tendencies to abuse alcohol to keep on giving in to his innate desires because he can’t help it. We try to help him in his struggle.”

In a September Facebook post he again repeated his anti-gay views.

“Changing the culture begins with changing our own culture of marriage and family, taking the marriage union with the utmost seriousness and welcoming children in our church,” he wrote, explaining the gay marriage and divorce did not “reflect God’s will of love and submission.”

But on Grindr, the pastor asked to hook up with other men, explaining that he had a girlfriend so he couldn’t “do evenings or overnights.”

“I love making out naked,” he wrote. “Oral and massage.”

“Also love to cuddle,” he continued before sending more photos of himself.

Makela’s biography on the church’s website has been taken down, but it once said that he started serving as a pastor in 2010.