Cuba Hommage à l'écrivain Virgilio Piñera pour la 5e Journée contre l'homophobie

Un hommage à l’écrivain cubain Virgilio Piñera, marginalisé dans les années 70 pour son homosexualité, constituera le point d’orgue de multiples manifestations organisées à Cuba dans le cadre de la 5e Journée contre l’homophobie, ont indiqué mardi ses organisateurs.

« L’ensemble des manifestations organisées autour de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie (17 mai) est désormais un évènement attendu, commenté et polémique », s’est réjoui le Centre national d’éducation sexuelle (Cenesex), présidé par Mariela Castro, fille du président cubain Raul Castro.

Parmi ces manifestations, qui dureront jusqu’à la fin mai, le Cenesex a souligné un hommage au dramaturge, poète et essayiste cubain Virgilio Piñera (1912-1979), marginalisé au début des années 70, alors que l’homosexualité était stigmatisée par le régime communiste, puis réhabilité dans les années 90.

Une table ronde « Virgilio Piñera: dans la chair de la cubanité » devrait être organisée jeudi avec la participation de plusieurs dirigeants de l’Union nationale des écrivains et artistes de Cuba (Uneac), l’organisation officielle qui regroupe les artistes cubains.

Fêtes pour la diversité sexuelle, présentation de films et livres autour de l’homosexualité et défilé de mode et de travestis dans les rues de La Havane ponctueront également ces trois semaines de célébrations de la lutte contre les discriminations sexuelles.

Après avoir réprimé l’homosexualité dans les années 60 et 70, le régime communiste cubain a officiellement adopté une politique de lutte contre « toutes les discriminations », y compris celles concernant les orientations sexuelles, adopté en janvier dernier par le Parti communiste de Cuba (PCC).