-->

Cinq et six ans d'emprisonnement requis contre les agresseurs d'un homosexuel à Liège

Cinq et six ans d'emprisonnement requis contre les agresseurs d'un homosexuel à Liège

Dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2015, un liégeois de 52 ans a été agressé puis précipité dans l'Ourthe par des individus rencontrés au hasard d'une soirée dans un café. Il leur avait confié qu'il était homosexuel.

Les deux suspects, Michel L. (36 ans) et Robert M. (26 ans), ont d'abord proposé à la victime de la raccompagner. Mais ils vont changer d'itinéraire pour s'arrêter dans un endroit isolé et lui faire subir diverses violences, notamment sexuelles, avant de le rouer encore de coups et le précipiter dans les eaux glacées de la rivière.

Mais « le pédé ne vas pas crever ». Guy parvient à éviter l’hydrocution, se hissant grâce à une branche le long du bassin. Il sera secouru par des passants qui vont alerter la police.

Les auteurs seront finalement appréhendés en octobre et décembre suivants, dans la foulée de l'enquête, et poursuivis pour « tentative de meurtre avec circonstance aggravante d'homophobie, viol et vols avec violence ». Des accusations qu'ils contestent, minimisant leurs intentions à une relation homosexuelle qui aurait mal tournée, d'où leur frustration et colère.

La défense a ainsi plaidé ce lundi devant le tribunal correctionnel de Liège la requalification des faits en coups et blessures et sollicité des peines assorties de sursis. Mais si le parquet requiert l'acquittement pour les faits d'agression sexuelle, de séquestration et de vol, le substitut a réclamé six ans et cinq ans de prison pour la tentative de meurtre à caractère homophobe. Le jugement interviendra le 3 octobre.

Terrence Katchadourian
stophomophobie.org

1 Comment

Comments are closed.