Anti-mariage gay : le site "boycott pour tous" fait pschitt

Anti-mariage gay : le site "boycott pour tous" fait pschitt

FAIL – Hostile au mariage gay, le site « boycott pour tous » veut recenser les marques et entreprises « soutenant ou acceptant le mariage gay… pour les boycotter ». A peine créé, les blogueurs abandonnent l’idée face à ce travail qu’ils jugent « impossible ».
L’imagination des anti pour nuire aux personnes favorables au mariage gay est sans limite. « Boycott pour tous », un blog créé en avril, visait à recenser les marques et entreprises « soutenant ou acceptant le mariage gay ». Le but, comme le révèle le site Rue89, était de boycotter les marques « gay-friendly » et pro-« mariage pour tous« .

pub-eram-deux mamans« Comme disent mes deux mamans, la famille c’est sacré »

« Parce que le mariage gay (“pour tous”) n’est pas une petite affaire qui concerne quelques individus, mais bien l’avenir des enfants, des familles et de la civilisation… Parce que le boycott économique est souvent devenu (hélas) un efficace moyen de pression quand les intelligences et les cœurs sont devenus incapables de voir… Parce qu’on ne lâche rien ! », peut-on lire sur ce site pour expliquer cette démarcher aux accents homophobes.

Le site prête à sourire tant les arguments et les marques visées sont multiples et incohérents. Eram en prend par exemple pour son grade pour avoir lancé une campagne de pub qui ne passe pas chez ces opposants. « Comme disent mes deux mamans, la famille c’est sacrée », avait affiché la marque vestimentaire. Même chose pour les biscuits de la marque Oréo qui avait lancé une campagne avec un « rainbow flag » (le drapeau gay, ndlr) en forme de biscuit. Renault, Orangina, Leroy Merlin, Office Depot, Nike, Starbucks, Apple, Facebook, Twitter et des dizaines d’autres marques sont épinglées.

Une démarche passible de 45 000 euros d’amende

Ce projet s’est révélé beaucoup trop ambitieux pour les créateurs qui se sont ravisés en découvrant une liste Wikipedia qui recense bien plus d’entreprises favorables au mariage gay. Un communiqué publié lundi prévient qu’ils abandonnent ce projet. « Après moins de 24h de fonctionnement, le petit blog « le boycott pour tous » a littéralement croulé sous la masse des mails communiquant des marques innombrables (preuves à l’appui) soutenant le mariage gay (…) Impossible en tout cas de faire face quand on n’a pas 24h à y consacrer par jour ! ». Et de regretter : « il paraît effectivement trop difficile de poursuivre à notre échelle ». Imaginatifs et déterminés, les créateurs du blog n’ont pas dit leur dernier mot. « Une autre idée, sans doute plus fructueuse, plus efficace : trouver des marques opposées, ou du moins ne faisant pas (encore) la promotion du mariage gay ».

En fermant ce site, les anti évitent de contrevenir encore plus à la loi. En effet, il est totalement interdit en France d’appeler au boycott et de bannir des produits.  « [La discrimination] commise à l’égard d’une personne physique ou morale, est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsqu’elle consiste à entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque », précise l’article 225-1 du code pénal.

metrofrance.com