Cinq suspects en détention après l'assassinat du militant LGBT+ kényan Edwin Chiloba

Cinq suspects en détention après l'assassinat du militant LGBT+ kényan Edwin Chiloba

Cinq personnes ont comparu ce lundi 9 janvier devant le tribunal d’Eldoret, dans l’ouest du pays, suspectées du meurtre du designer, mannequin et militant LGBT+ kényan Edwin Chiloba, rapporte la presse kényane. Ils avaient rapidement été interpellés après la découverte du corps sans vie du jeune homme, ce 4 janvier, dans une malle sur le bord d’une route.

Un témoin avait alerté la police, déclarant avoir vu des individus décharger le coffre sur la voie, depuis un véhicule banalisé. Elle a également été retrouvée, des examens sont en cours.

Le principal mis en cause, un certain Jacktone Odhiambo, photographe indépendant, qui aurait un temps partagé une relation avec la victime, est le dernier aperçu en sa compagnie, avant sa disparition le 31 décembre. Il aurait également avoué le meurtre aux enquêteurs, évoquant une altercation pour jalousie.

Des témoignages semblent corroborer le mobile. Ses complices sont suspectés de l’avoir aidé à se débarrasser de la dépouille. Mais ils ont refusé de s’exprimer, la procédure a donc été reportée au 31 janvier.