HRC : Hillary Clinton réaffirme ses engagements pour la défense des droits des LGBT (VIDEOS)

HRC : Hillary Clinton réaffirme ses engagements pour la défense des droits des LGBT (VIDEOS)

>> Hillary Clinton promises to defend LGBT rights

Visibilité des personnes transgenres, protection contre les discriminations, soins de santé... Hillary Clinton a réaffirmé ses engagements envers la communauté LGBT ce 03 octobre, lors du 19e « Human Rights Campaign National Dinner ».

S'adressant devant un parterre de quelque 800 militants enthousiastes, la candidate démocrate dans la course à l'investiture de son parti pour la présidentielle de 2016, a rappelé que si certains progrès avaient été accomplis, en référence à la décision historique de la Cour Suprême de légaliser le mariage pour tous sur l’ensemble du territoire, des obstacles subsistaient. Notamment en ce qui concerne les droits d'adoption, l'emploi, l'éducation ou le logement...

« J'ai bien conscience que vos familles sont toujours confrontées à trop d'injustices... mais si je me suis engagée dans cette campagne, c'est justement pour mettre un terme définitif à toutes ces discriminations. Nos combats et travaux continueront tant que nous ne serons pas toutes et tous traités avec égalité et cette dignité que nous méritons, peu importe notre condition, âge et que nous vivions à New York, dans le Wyoming ou ailleurs. Soyons plus ambitieux... ».

L'ancienne secrétaire d'Etat n'a pas manqué de reconnaître qu'elle n'avait pas toujours été une fervente partisane des droits des homosexuels, soulignant que depuis, elle avait bien changé : « Vous avez fait évoluer les mentalités réfractaires grâce à vos combats et j'en fais partie. Et je vous en remercie. Inutile de vous assurer que j'étais également en liesse après l'autorisation du mariage pour tous dans tous les États américains, et que je suis très fière d'avoir soutenu en juillet l'introduction du projet de l'Equality Act au Congrès américain, un projet de loi fédéral qui assure aux personnes LGBT une protection contre la discrimination dans de nombreux aspects les plus importants de la vie, même dans les États les plus conservateurs ».

L'occasion également pour Hillary Cinton d'attaquer ses rivaux républicains, et tout particulièrement le candidat Mike Huckabee, ancien gouverneur de l’Arkansas, qui avait organisé il y a quelques jours un rassemblement en soutien à Kim Davis, la greffière condamnée à de la prison pour avoir refusé de délivrer des licences de mariage aux couples homosexuels.

timcookapple« Il y a encore des fonctionnaires dans notre pays, pourtant payés par les contribuables, avec des missions définies, mais qui décident de choisir lesquelles accomplir en mettant tout en œuvre pour interférer avec vos droits... Et le pire c'est qu'ils sont soutenus par des candidats à la présidence, qui devant les palais de justice appellent à résister à une décision de la Cour suprême, en accusant le gouvernement d’être contre la chrétienté... Kim Davis a enfreint la loi en niant à ses concitoyens leurs droits constitutionnels. Rappelons que la loi sur la liberté religieuse n'a pas été adoptée afin de permettre aux fonctionnaires de ne pas faire leur travail », a déclaré Hillary Clinton, ajoutant que si elle était élue, « ce genre de dérives ne se reproduira pas. Je me battrais contre toutes les formes de discrimination, partout où elles se manifesteront ».

« L'homosexualité n'est pas une contrainte qui vous limite dans vos ambitions »

Tim Cook, directeur général (CEO) d'Apple, a également été honoré pat le « Visibility Award » lors de la soirée, pour avoir eu le courage de révéler son homosexualité, un geste considéré « salvateur pour nombre de personnes ».

« Son exemple, sa carrière et l'engagement d'Apple pour l'égalité, sont des exemples pour les jeunes LGBT », a déclaré Tchad Griffin, le président HRC en guise d'introduction.

Terrence Katchadourian
StopHomophobie

>> In one of the strongest pro-LGBT statements from a presidential hopeful, Hillary Clinton has promised to defend LGBT rights across America.

Speaking to the nation’s largest LGBT rights group – the Human Rights Campaign – Clinton told an enthusiastic audience of activists that, if elected President, she would fight for further LGBT rights.

“Our work is not finished until every single person is treated with equal rights and dignity that they deserve, no matter how old they are, no matter where they live, whether it is New York or Wyoming or anywhere else,” Clinton said.

Clinton also took a forceful stance on trans issues during her breakfast speech – and called for the US military to allow transgender people to serve openly.

“We need to say with one voice that transgender people are valued, loved, and one of us,” she said.

“Transgender people are still banned from serving – that is an outdated rule.

“I support the policy review that Defence Secretary [Ash] Carter recently announced in the Pentagon,” she added.

“I hope the United States joins many other countries and lets transgender people join openly.”

Clinton also vowed that her presidency would be dedicated to protecting the rights of LGBT Americans and expanding them further.

“I will fight to end discrimination wherever it occurs,” she said.

Referencing this summer’s Supreme Court ruling that granted same-sex couples the right to marry, Clinton said some progress had been made – but not enough.

“Every single American, no matter where you live, is free to marry whoever you love,” she said, before noting that same-sex couples still faced hurdles when it comes to adoption, employment and housing.

She went onto attack anti-gay Kentucky clerk Kim Davis – who secretly met with the Pope during his US visit this week.

“There are still public officials who are doing everything in their power to interfere with your rights,” Clinton said.

She claimed the Davis case — and others like it — was discouraging for young LBGT Americans, before attacking her Republican rivals for supporting Davis’ obvious homophobia.

“We assure them that it gets better, but it can still be really hard to believe that.

“Especially when you turn on the TV and you see a Republican candidate for President, literally standing in a courthouse door in Kentucky, calling for people to join him in resisting a Supreme Court ruling, celebrating a county clerk who is breaking a law by denying other Americans their Constitutional rights.”

Clinton was referencing Republican presidential candidate Mike Huckabee – who held a rally for Davis in September.

However, the former Secretary of State also took time to acknowledge the fact that she was not always such a strong supporter of gay rights.

During her 2008 bid for the White House, she was opposed to same-sex marriage – and in 2011, tried to block gay-inclusive passports.

“You’ve helped to change a lot of minds,” she said towards the end of speech. “Including mine.”

Apple CEO Tim Cook attended the Human Rights Campaign's national dinner on Saturday, where he received the LGBT advocacy organization's Visibility Award. The award is given to high-profile LGBT individuals whom the group believes make for positive role models.