#Utah : Il entame une grève de la faim pour #protester contre le mariage #gay ! #Vidéo

#Utah : Il entame une grève de la faim pour #protester contre le mariage #gay ! #Vidéo

Vous pensiez avoir tout vu et tout lu concernant le combat des plus simples contre le mariage gay ? Bhun non. Aux États-Unis, même s'il n'en restait qu'un d'homophobe certifié "conforme", ce serait lui. Faudrait-il penser que tous les discriminants caressent en secret la même vocation obsessionnelle : accéder à la notoriété ? Elle ne sera que brève dans son cas.
Plus fort que les militants obscures des groupuscules homophobes français, cet hétérosexuel de l'Ouest américain, qui semble n'avoir que faire de son existence, a décidé de se priver de nourriture jusqu'à ce que l'état cesse d'accorder des licences de mariage aux couples de même sexe. Toute une quête épique digne notamment des quatres "B" : Barjot, Boutin, Bongibault et autre Bourges. Remarque pour certains, quelques privations ne seraient pas du luxe. Mais il en faudrait du courage...
Trestin Meacham, pour sa part, en est déjà à deux semaines de "diète" mais s'octroie cependant quelques vitamines. Il ne se prend pas pour "Néo" dans Matrix mais son élan passionnel est tout aussi "virtuellement" sincère : il assure vouloir sauver l'humanité. En même temps, ça n'engage que lui.

"Il faut maintenir l'interdiction du mariage aux homosexuels !"

Rappelons que le 20 décembre, un juge fédéral avait en effet déclaré « inconstitutionnelle » la loi adoptée en 2004 par les électeurs de l'Utah interdisant le mariage entre personnes de même sexe. L'Etat avait ensuite immédiatement fait part de sa volonté de faire appel et a, en attendant, déposé une demande urgente auprès de la haute cour pour suspendre cette décision de justice.

Aux Etats-Unis, les lois qui régissent le mariage sont du ressort des Etats, et près de 30 d'entre eux ont adopté des textes limitant le mariage aux couples hétérosexuels. A l'inverse, 17 autres, ainsi que la capitale fédérale Washington, permettent aux couples du même sexe de se marier, dont la Californie et New York.

L'année 2013 aura été finalement assez faste pour les droits des homosexuels, au niveau des Etats comme au niveau fédéral. En juin, la Cour suprême des Etats-Unis avait d'ailleurs abrogé la loi dite de défense du mariage (Defense of Marriage Act, DOMA), qui privait les couples homosexuels des droits fédéraux accordés au couples mariés hétérosexuels.

Par contre, si le concept de la grève de la faim est suivi, on risque d'assister à une hécatombe d'homophobes et c'est encore les HP qui vont être saturés. Vous imaginez, un monde sans cette catégorie de discriminants... nous n'aurions plus rien à propager, comme ils disent. Va falloir penser au recyclage si personne ne veut plus croire à "notre" fameuse "grande conspiration" des Lobbies LGBT. Remarque, c'est pas la misère qui manque... on trouvera bien : Coucou la cousine 😉

T.G./J.B. @stop_homophobie

Utah ‘Straight’ Man Starving Himself To Protest Same-Sex Marriage

A Utah man is vowing to go without food until the state stops granting same-sex couples marriage licenses. Last summer, you may remember the U.S. Supreme Court found DOMA unconstitutional, saying the federal government’s refusal to recognize legal same-sex marriages has imposed a “stigma,” enshrined a “separate status” into law and it “humiliates” a group of people.

He has gone without eating food for the past 12 days, surviving solely on water and an occasional vitamin. He has already lost 25 pounds.

4Utah reports:

“You can start a blog and you can complain on social networks until you’re blue in the face and nothing will happen but actions speak louder than words and I’m taking action,” said Meacham.Meacham tells Reporter Brian Carlson he’s fasting to convince Utah to exercise the option of “nullification.” It’s posted on Meacham’s blog. According to his interpretation of states’ rights, Utah can nullify the recent federal court ruling by simply choosing not to follow it.

“Jefferson made clear that the courts are not the supreme arbitrators of what is and what is not constitutional. The states also have power,” said Meacham.

But that’s not the interpretation of attorney Greg Skordas.

“If people want to change that they have to go through the appropriate processes,” said Greg Skordas, Attorney.

Skordas said nullification doesn’t work with Utah’s case. When the federal government grants someone a constitutional right, states must recognize it.

“When individual personal liberties are at stake the state can’t infringe on that, even if it’s the will of the people,” said Skordas.

But that opinion is not deterring Meacham. So far he’s lost 25 pounds.

“I had to punch a hole in my belt to make it fit,” said Meacham.

“That’s how much weight you’ve lost?” Reporter Brian Carlson asked.

“To hold my pants up, yes,” Meacham said.

He vows to keep going and hopes the state will take action.

“They don’t have to go through the legal court battles and waste our money, they can end it tomorrow with the act of nullification,” he said.