Union Européenne Les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique boycottent un événement consacré à la lutte contre l'homophobie

Le groupe des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a annulé à la dernière minute vendredi sa participation officielle à une conférence organisée par la Commission européenne, au motif que la lutte contre l’homophobie était à l’ordre du jour.

L’événement était initialement annoncé comme « organisé par la Commission européenne, avec les pays ACP et le Parlement européen », et un point de presse était prévu avec des représentants des trois institutions: le commissaire chargé de l’aide au développement Andris Piebalgs, l’eurodéputé travailliste britannique Michael Cashman et Alva Baptiste, le ministre des Affaires étrangères de Sainte-Lucie, actuel président du groupe des Etats ACP.

Ce dernier a finalement fait faux bond, et Michael Cashman a précisé que les pays ACP l’avaient informé au début de la conférence « qu’ils ne participeraient pas officiellement à la conférence au motif que l’orientation sexuelle était à l’agenda ».

De fait, quelque 49 des 79 pays membres du groupe ACP, qui regroupe principalement les anciennes colonies européennes devenues indépendantes, criminalisent encore aujourd’hui l’homosexualité, a relevé Michael Cashman.

« Le dialogue politique est crucial », a souligné de son côté le commissaire Piebalgs, qui s’est réjoui « qu’au moins quelques pays ACP ont participé au débat » même si le groupe en tant que tel n’était pas officiellement représenté.

« Le débat a été vif par moments », selon un participant.

Ces pays, parmi lesquels le Sénégal qui pénalise l’homosexualité, « ont exprimé leurs vues et il est important de poursuivre le dialogue », a relevé Andris Piebalgs.

« En même temps, il est de mon devoir de soutenir les groupes minoritaires et la lutte contre les discriminations », a souligné Andris Piebalgs, en annonçant le déblocage d’une aide de 20 millions d’euros à destination des ONG et de la société civile pour aider à la lutte contre « toute sorte de discrimination », qui affecte « des millions de personnes dans le monde ».