Un acte de naissance établit sans la mention du "père" pour l'enfant d'un couple de lesbienne

Un acte de naissance établit sans la mention du "père" pour l'enfant d'un couple de lesbienne

C’est effectivement une première fois : un acte civil de naissance qui ne stipule pas le nom du papa mais celui de la maman biologique et d’un parent, avec précision de « sexe féminin » pour la petite Lily-May Betty Woods.

Elle est née il y a quelques jours et on ne peut qu’imaginer la joie de ce couple, Natalie Woods (38ans), la mère mentionnée sur le formulaire et sa partenaire Betty Knowles (47ans) qui viennent ainsi de « rentrer dans l’histoire ».
Les certificats de naissance ont été instaurés il y a presque 170 ans, et aucun enregistrement n’avait été autorisé jusque-là pour les couples de même sexe. Mais depuis les récents changements de loi intervenus en avril dernier dans la région de Brighton, la voie est désormais ouverte à tous.
Les mamans qui vivent ensemble depuis plus de 15 ans ont expliqué qu’elles s’étaient engagées dans plusieurs protocoles, avant d’obtenir l’opportunité de cette procréation assistée grâce à 4 donneurs, restés anonymes, et dont elles n’avaient en vérité que les dossiers médicaux.
Il est bien entendu que cet « homme » aura contribué à la mise au monde de l’enfant par l’apport de son ADN et bien que les mamans ne le connaissent pas, la petite Lily-May pourra à ses 18 ans, entamer les recherches nécessaires si elle souhaite en découvrir davantage.

On devine aussi que cette nouvelle aura agité les instances religieuses et groupuscules du genre associés, mais à la question de l’image du père qui pourrait manquer, le couple a répondu qu’elles avaient chacune leurs grands-pères et, un nombre assez consistant d’amis « hétéros » ou pas, « masculins » qui sauront apporter à leur enfant, la symbolique du « papa » qui semble ronger les esprits des plus opposants à ce nouveau schéma familial.
Révolution d’une humanité annoncée?!

Terry G.

Bonne chance à Lily-May