UMP Kosciusko-Morizet réaffirme son opposition au mariage et à l'adoption pour les homosexuels

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la présidence de l’UMP, a réaffirmé mardi son oppostion au mariage homosexuel et à l’adoption pour les couples de même sexe.

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la présidence de l’UMP, interrogée mardi sur le projet de légalisation du mariage homosexuel, s’est dite « favorable à tout ce qui permet de donner sa légitimité à l’amour homosexuel », une manière « soft » de ne pas soutenir la mariage plein et entier.

Commentant sur LCI la présentation par la ministre de la Justice Christiane Taubira du projet gouvernemental en ce sens, la député-maire de Longjumeau (Essonne) a marqué sa « surprise sur la procédure »: « On nous présente un projet alors qu’il va y avoir une concertation ».

« Sur le fond, je suis favorable à tout ce qui permet de rendre public, de donner sa légitimité à l’amour homosexuel », a déclaré l’ex-ministre. « Je comprends que la signature du PaCS au greffe du tribunal ne soit pas quelque chose qui soit apprécié ».

Mais « je suis réservée sur l’adoption, notamment tout ce qui concerne la filiation », a-t-elle poursuivi. Ce qui la gêne donc dans le projet actuel, « c’est qu’on nous fait un tout » où « il y a en même temps le mariage, la parentalité et la filiation ».