#ToRussiaWithLove : Kiss_in gay improvisé dans les magasins #IKEA à #NYC et Whashington (DC) en signe de protestation

#ToRussiaWithLove : Kiss_in gay improvisé dans les magasins #IKEA à #NYC et Whashington (DC) en signe de protestation

L’affaire de cette double-page auto-censurée dans l’édition russe du catalogue IKEA Family parce qu’elle donnait la parole à un couple de lesbiennes, Clara et Kirsty, en couple et mères d’un bébé, n’est pas prêt d’être digérée. Et c’est tant mieux !

Le mois dernier IKEA avait expliqué ne pas vouloir heurter la morale promue par le pouvoir russe, même si ouvertement homophobe, et l’interview des deux britanniques avait ainsi été remplacée par un article sur un designer chinois.

Un couple de femmes qui parlent de leur maison et de leur vie de famille… « Propagande homosexuelle » ?
Les associations n’ont évidemment pas apprécié et ont dénoncé la « lâcheté » de la marque suédoise :
« Nous pensons que c’est irresponsable et très dommage qu’Ikea ait choisi de ne pas utiliser sa position, en tant que puissante multinationale, pour faire pression sur le législateur russe. D’autant que cela aurait pu être l’occasion de passer ces lois (contre la « propagande homosexuelle ») à l’épreuve des tribunaux ».
Ulrika Westerlund, présidente de la Fédération suédoise pour les droits LGBT

Rappelons que la Russie se classe cinquième des pays où Ikea vend le plus. La marque y exploite 14 magasins et emploie 11.000 employés.

Puisque l’enjeu commercial prenait le pas sur la soi-disant l’éthique de la société, le mois dernier déjà, des militants se mobilisaient à New York en investissant le magasin de Brooklin pour une « Guerilla-Photo-shoot », organisé par Joseph Huff-Hannon, co-éditeur d’un livre-témoignage en préparation, intitulé « Gay Propaganda: Russian Love Stories », de l’artiste et photographe russe, Alexander Kargaltsev, et Nina Long, co-fondatrice de RUSA-LGBT.

« Ikea se considère comme un magasin qui améliore la vie, mais nous avons décidé qu’ils avaient encore pas mal de marge de leur côté depuis qu’ils ont supprimé cette interview du couple de femmes… ils se sont pliés, pour faire plaisir à Poutine… » déclarait Huff-Hannon au Huffington, dont le compagnon est né à Moscou, et qui prend la cause des homosexuels russes bien évidemment très à cœur : « Ikea devrait arrêter d’insulter ses clients LGBT en Russie et partout dans le monde, faire preuve d’un peu plus de courage et publier cette histoire en russe. »

Prémisses des premières « excursions shopping » en masse et couples de même sexe chez IKEA ? Ce dimanche 15 décembre, les organisations Spectrum Human Rights, RUSA LGBT and Get Equal ont ré-investi le concept et mobilisé des couples, pour une nouvelle séance photo. De quoi mieux illustrer le prochain catalogue ?

« IKEA supprime un article parce que dans le sujet il y a un couple de lesbiennes. Et que ferait IKEA si la loi était raciste ? Ils supprimeraient également de leur magazine les photos d’un couple mixte ? Nous exigeons que IKEA réhabilite nos familles . »
Nina Long, coprésidente de RUSA LGBT : association LGBT américaine russophone

« IKEA n’a pas réussi à donner l’exemple de l’entreprise citoyenne responsable qui défend les droits humains fondamentaux et refuse de coopérer avec des régimes corrompus autoritaires » déclare Larry Poltavtsev, président de « Spectrum Human Rights » à Washington, DC

« IKEA a toujours été un ami de la communauté LGBTQ, mais si nos amis ne se lèvent pas pour nous défendre quand nous sommes en difficulté, ce ne sont pas de vrais amis. Espérons donc que IKEA va se lever avec, et pour la communauté internationale LGBT en condamnant l’agression de Poutine sur la communauté LGBTQ russe. »
Yelena Goltsman, fondatrice et coprésidente de RUSA LGBT

T.G. STOP HOMOPHOBIE

>> IKEA Protest in Washington, DC and NYC

Spectrum Human Rights, RUSA LGBT and Get Equal conducted a protest at IKEA stores in response to censoring a lesbian couple from the Russian version of its Family Live Magazine. The IKEA protests occurred on December 15, 2013 in Washington, DC and New York, NY.

“IKEA erased a profile of a lesbian couple from their Russian edition of the IKEA FamilyLive Magazine. What would IKEA do if the law was racist? Would they also erase a biracial couple from their magazine? We demand that IKEA put our families back.”
Nina Long, co-president of RUSA LGBT, a Russian-speaking American LGBTQ association

“IKEA has failed to set an example of the responsible corporate citizen who defends basic human rights and refuses to cooperate with authoritarian corrupted regimes”
Larry Poltavtsev, President of Spectrum Human Rights in Washington, DC

“IKEA has always been a friend to the LGBTQ community, but if our friends don’t stand up for us when we’re in trouble, they’re not true friends. We hope that IKEA will stand up with, and for, the international LGBTQ community by condemning Putin’s assault on the Russian LGBTQ community.”
Yelena Goltsman, founder and co-president of RUSA LGBT