ROYAUME-UNI • Les footballeurs gays ont besoin d'un héros

Le gardien de but de Manchester United, Anders Lindegaard, se dresse contre le climat d’intolérance qui règne dans le football anglais, surtout à l’égard des homosexuels. Non aux idées rétrogrades !, lance-t-il à l’adresse des supporters.

Depuis quelques mois, la réputation du football anglais est ternie par les chants, les insultes et comportements racistes et antisémites qui se multiplient dans les stades. Ce climat machiste n’incite guère les joueurs homosexuels à faire leur coming-out, dénonce Anders Lindegaard, le gardien de Manchester United dans une note de blog (en danois), citée par le Daily Mail.

D’après ce joueur hétérosexuel, l’homosexualité serait un sujet tabou dans le monde du football. Les collègues gays auraient peur de la réaction de leurs fans. Pourtant, selon Lindegaard, les autres footballeurs n’auraient aucune difficulté à accepter un joueur homosexuel.

Lutter contre un stéréotype

Si plusieurs sportifs de haut niveau sont sortis du placard récemment, comme le rugbyman gallois Gareth Thomas ou le boxeur portoricain Orlando Cruz, cela fait plus de vingt-deux ans qu’aucun footballeur professionnel de haut niveau n’a révélé publiquement son homosexualité. Le dernier en date fut le joueur anglais Justin Fashanu, en 1990, rappelle le Daily Mail.

« Le monde du football campe sur des idées rétrogrades, pendant que le reste du monde est devenu plus libéral, plus civilisé et moins porté sur les a priori », écrit Anders Lindegaard. « L’ambiance sur le terrain et dans les tribunes est rude. » « Le stéréotype qu’un vrai homme doit être courageux, fort et agressif » demeure.

Le joueur critique également les fédérations de football danoise et anglaise de ne pas en faire assez pour lutter contre l’homophobie. Et ce, malgré une étude de la Chambre des Communes britannique qui révèle que 25% des supporters pensent que le monde du football est homophobe et que 14% ont entendu ces derniers mois pendant les matchs des insultes homophobes, rapporte The Guardian.

Les joueurs homosexuels ont donc besoin de « quelqu’un qui ose se mobiliser pour défendre leur sexualité », note le gardien danois. Il faudrait un « héros gay » pour faire évoluer les mentalités dans le monde macho du football, conclut-il.

Source : http://www.courrierinternational.com/article/2012/11/29/les-footballeurs-gays-ont-besoin-d-un-heros