Politique : Julien Odoul, nouvelle recrue FN, ancien UDI et ex-cover boy

Politique : Julien Odoul, nouvelle recrue FN, ancien UDI et ex-cover boy

Alors que le cofondateur de GayLib (une association de défense des droits des homosexuels rattachée à l’UMP puis à l’UDI, favorable au mariage pour tous) a rejoint le Front national et que l’homosexualité de Florian Philippot a été mise au jour par Closer, c’est au tour du lab d’europe1 de nous dévoiler le nouveau cadre frontiste, responsable des déplacements de Marine Le Pen : Julien Odoul, 28 ans, ancien secrétaire général du groupe centriste au Conseil général de Seine-Saint-Denis et ex-cover boy pour Têtu en 2006 et pour le magazine gay allemand Gab en 2009.

_Julien-Odoul“Mais que les choses soient claires,” si l’aile traditionaliste accuse Marine Le Pen de faire entrer des homos dans l’organigramme du parti, qu’ils se rassurent. “Bien qu’il eut tenu” jusqu’en juin 2010 un book alimenté de quelques photos assez sympathiques (mais désormais “en phase de suppression” depuis la publication de l’article d’Europe 1), interrogé par “Valeurs actuelles” Julien Odoul a explique avoir “comme beaucoup de monde fait du mannequinat pour payer ses études.”

Il insiste donc sur le fait qu’il n’est pas homosexuel et n’a pas “de revendication communautariste” : “Je ne suis pas gay, d’une part, pas communautariste, d’autre part. Et contrairement à ce qui a été dit, je ne suis pas un militant LGBT.”

En février 2011, Marine Le Pen, outrée, réclamait sur iTélé la démission “pour l’honneur et pour la dignité des Français” de Boris Boillon, alors ambassadeur de France en Tunisie, pour avoir partager sur le site Copains d’avant, un cliché “torse nu”. Ironie, quand tu nous tiens… avec Bruno Clavet, tête de liste frontiste dans le 3e arrondissement parisien, que l’on découvrait déjà fin 2013 de manière suggestive…

Terrence Katchadourian
Stop Homophobie


Marine Le Pen brandit la photo de Boris Boillon par FrenchCarcan