Policiers et gendarmes : une campagne vidéo pour condamner collectivement les actes LGBTphobes au sein de l'UE

Policiers et gendarmes : une campagne vidéo pour condamner collectivement les actes LGBTphobes au sein de l'UE

A l'occasion de la #JourneeContreHomophobie, l’European Gay Police Association a publié une vidéo pour pour lutter contre les préjugés et soutenir leurs collègues dans des pays européens disposant encore d’une législation discriminatoire.

Cofondée en 2004 par Flag !, l’European Gay Police Association, également représentée aux Pays-Bas, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en Norvège, en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galles, en Irlande et en Irlande du Nord, en Espagne et en Italie, appelle à la mise en place d'une législation européenne pour favoriser la diversité et l'inclusion des  personnes LGBT dans la police.

Faire évoluer les mentalités, et mettre à l'amende les stéréotypes

Rappelons que les membres de Flag !, parcourent actuellement les Hôtels de police, écoles de gendarmerie... pour mener des actions de sensibilisation et de prévention.

"Notre but est de banaliser le fait qu'un collègue policier soit homosexuel, explique Alain Parmentier, vice-président de Flag !. Dans notre société, il y encore trop de clichés véhiculant l'idée qu'un homo ne peut pas être policier. Quand je suis entré dans la police, au milieu des années 1990, une question du test psychotechnique était : 'faites-vous des rêves érotiques avec des personnes du même sexe ?'. Heureusement, ce genre de chose n'existe plus beaucoup de progrès ont été faits."

Michel Lapierre, qui a exercé à la PJ de Lyon dans les années 1970 puis à Annecy, fut lui poussé à la démission en raison de son orientation sexuelle :
"Mon patron m'a demandé de restituer ma carte de police et a découpé celle-ci à coups de ciseaux sous ses yeux, se souvient-il. Aujourd'hui, je me dis que mes collègues ne connaîtront pas cela, et c'est tant mieux." Si les choses ont évolué, la majorité 600 membres que compte Flag ! n'a toutefois toujours pas fait son "coming-out".

"Cela reste compliqué, poursuit Alain Parmentier. Bien que ces craintes ne soient souvent pas justifiées, on se dit que l'on va avoir des soucis dans sa carrière, ou que l'on ne va pas participer à certaines missions."

Pour adhérer à Flag !

Terrence Katchadourian
avec info Lyon : Pierre-Alexandre Bevand

>> To mark International Day Against Homophobia, Transphobia and Biphobia, the European Gay Police Association (EGPA) have produced their first and unique video message for promoting Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender (LGBT) equality across the European Union. As the protection of LGBT rights – for citizens and law enforcement professionals alike – is uneven across the EU, EGPA have resolved to call for new, Europe-wide norms for LGBT community policing and the protection of LGBT police within the law enforcement field.

There are currently 14 nations and territories represented on the EGPA Board: Netherlands, Belgium, Switzerland, Germany, France, Scotland, Italy, Austria, Norway, Ireland, Spain, Northern Ireland, Sweden, England and Wales. These representatives have crafted a unique video message in order to demonstrate support for LGBT people and collectively condemn acts of homophobia, transphobia and biphobia.