Mounir Mahjoubi : L’homophobie « nous oblige parfois, souvent, à nous adapter et mentir pour éviter la haine, pour vivre »

A l'occasion de la journée de l'IDAHOT, ce jeudi 17 mai, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, a partagé sur les réseaux un message de soutien pour rappeler les conséquences de l'homophobie « qui ronge la Société, envahit les collèges et les lycées, contamine les familles et les amis perdus », et dont il a également souffert. « Elle hante les esprits des homo­sexuels, et nous oblige parfois, souvent, à nous adap­ter et mentir pour éviter la haine, pour vivre ».

M. Mahjoubi est pacsé depuis 2015 et il s'est plusieurs fois rendu à des invitations du président de la République avec son compagnon. Mais, s'il n'en fait pas sujet, « comme tout jeune qui grandit et qui comprend qu’il est homosexuel ou d’identité de genre différente », il a dû lui aussi affronter au collège et au lycée des remarques, des insultes. D'où l'importance de son message, en tant que membre du gouvernement, salué comme un « coming-out » officiel.

« C’était une journée particulière et aussi le moment de faire le bilan... Nous sommes en 2018, je vis ma vie, même publique, de manière tranquille. Mais si, ce jour-là, je pouvais passer le message en le renforçant par mon expérience personnelle, je pense qu’il fallait le faire », a-t-il réagi sur Franceinfo. Mais, « nous n'avons pas à imposer à la transparence à qui que ce soit », poursuit-il, « Chacun gère sa vie comme il le souhaite ».

Sur LeParisien, il revient sur le plan d'action du gouvernement pour lutter contre toutes les violences racistes, sexistes, antisémites et homophobes dans l’espace civique et numérique, et confirme, à tire personnel, son adhésion à l’extension de la PMA pour toutes.

Valentine Monceau
stophomophobie.com

Les commentaires sont fermés.